Edgar Cayce : Les âmes jumelles

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,
Je n'en ai pas fini avec Edgar Cayce; Les Lectures qu'il nous a laissées proposent un enseignement riche et d'une compréhension très aisée. Je continue donc avec les âmes jumelles, sujet qui me tient à coeur puisque j'ai moi-même une âme jumelle avec qui je communique et qui me guide. Mais il n'est pas temps encore de dévoiler les écrits et enseignements qu'elle me prodigue. Je peux tout de même dire qu'elle m'a confirmé ce qui suit.
Mille pensées angéliques à tous,
MagdaR.


2. Les âmes jumelles

Ce terme caractérise deux personnes dont les âmes proviendraient de la scission originelle d’une seule et même âme. D’après Cayce, deux âmes jumelles n’en sont pas identiques pour autant et ne s’incarnent pas nécessairement à une même époque. En outre, peu de gens possèdent une âme jumelle.

 

Selon les lectures, la distinction principale entre âmes sœurs et âmes jumelles est la suivante :
· Nous avons tous beaucoup d’âmes sœurs. Nous nous attirons mutuellement de façon à ce que chaque personne puisse se libérer de problèmes non résolus dans le passé, remplir sa mission sur la terre et s’élever spirituellement.

· Deux âmes jumelles sont en général unies par un idéal et un objectif communs. Elles se retrouvent donc le plus souvent, non pour vivre une idylle, mais pour réaliser une tâche donnée ou accomplir une œuvre importante.

Des âmes jumelles exercent une profonde influence l’une sur l’autre à travers le temps.

Quelques exemples cités dans les lectures sont : Jésus et la Vierge Marie ; Edgar Cayce et Gladys Davis, sa secrétaire ; Gertrude Cayce et Hugh Lynn Cayce, le fils aîné d’Edgar et Gertrude.

En plus d’avoir leur propre âme jumelle, Edgar, Gertrude, Gladys et Hugh Lynn étaient âmes sœurs entre eux, ainsi qu’avec de nombreuses personnes. Ils avaient été ensemble dans plusieurs vies précédentes et étaient revenus dans cette incarnation afin de répandre les enseignements des lectures d’Edgar Cayce. Gladys joua un rôle capital en notant l’information, en la transcrivant, puis en la classant par thème. De leur côté, Gertrude et Hugh Lynn amenèrent l’équilibre : Gertrude, dans la famille comme dans le mécanisme d’obtention des lectures ; Hugh Lynn, dans la diffusion de l’information et dans l’expansion de l’association fondée par son père.


mitose.jpgDans le cas d' âmes jumelles, les deux cellules ne sont pas identiques.

Publié dans Edgar CAYCE

Commenter cet article