Message de la source

Publié le par MagdaRita

 

 

Bonjour les zamis,

Comme il est facile de vivre lorsque nous avançons dans la vie, reliés ou connectés à notre "ciel" !  Cependant, le chemin a été bien long, bien tortueux et il nous a fallu démontrer tant de persévérance, et surtout acquérir une grande confiance en nous-mêmes. Et ceci, je pense que vous me donnerez raison, a été le plus grand obstacle pour la plupart d'entre nous.

Mais comment se manifeste cette guidance ? Comment nos guides parviennent ils à nous orienter ? Quels sont leurs "outils" ?

Voici le fruit de mes expériences :

Lorsque j'étais enfants je devinais les choses... j'étais très attirée par l'après vie. Je pensais beaucoup aux morts et les ressentais. et je savais qu'il y avait des morts qui n'étaient pas contents du tout.

Je baignais aussi dans le monde angélique - je voyais des anges partout -Pour moi, toute personne  était gentille et honnête.

Toutes ces aptitudes dans notre monde cartésien se sont transformées en embûches et, arrivée à l'âge adulte, j'ai tout verrouillé. (Je pense que vous vous reconnaissez dans ce schéma).

Depuis 2002, lorsque ma vie a pris un virage déterminant, premiers contacts avec mes guides, j'ai pu noter toutes les voies qu'Ils ont prises pour m'encourager à prendre une direction plutôt qu'une autre :

Au début nous avons instauré des codes: chiffre particulier, plumes blanches.

Sensations physiques ou émotions au niveau du coeur, du plexus ou de la colonne vertébrale.

Ensuite sont arrivés les oiseaux - les papillons - les insectes ...

(Un jour que je conduisais en ville, je me triturais la tête en me demandant si la décision que j'avais prise était la bonne et j'ai demandé à mes guides de m'aider. C'est alors qu'un magnifique goéland s'est posté à deux mètres devant mon auto et à volé devant elle, au niveau du capot, m'ouvrant la route sur environ 200m en plein centre de Deauville. ) Ca ne pouvait être plus clair !

Puis j'ai entendu distinctement une voie qui parlait en moi. ensuite elle s'est tue.

Depuis, j'ai une expression pour expliquer ma guidance : "ça me traverse". Une information me pénètre... pas de phrases, pas de mots... Une certitude que je ne remets jamais en doute.

J'ai trouvé ce très beau texte pour compléter mes dires


"Quand tu entends résonner en toi, non pas simplement une parole, mais qu'en même temps tu ressents dans ton âme un soudain embrasement de sentiments, d'émotions, et que des larmes de joie te montent aux yeux. Quand te viennent des sensations de chaleur, d'odeurs, de sons, quand tu ressens en ton fort intérieur une fugueuse impulsion, un besoin irrépressible de création et une grande soif de purification, alors sois certain, c'est vraiment les pensées de la lumière qu'il t'est donné d'entendre.

En revanche, lorsque tu captes une information glaciale, une brève injonction ou un ordre, même si ça parle de bien, même si cela semble plein de sagacité ou encore d'une très haute sagesse. Lorsque cela se présente à toi comme provenant d'une source suprême omnipotente, tu dois savoir que derrière le bien se dissimule son contraire : Une entité qui tente de te fasconner afin que tu lui complaises en tout point, car il ne lui est pas donné de se matérialiser sous une forme achevée."


extrait de Anastasia, l'espace de l'amour  (Vladimir Mégré) Ed. Véga

 

MagdaR.


 

Commenter cet article