Jeudi 5 août 2010 4 05 /08 /Août /2010 01:18

Bonjour les zamis,

Fouillant dans mes archives, j'ai retrouvé l'article qui suit. Le relisant, j'ai constaté combien ma compréhension a changé depuis sa dernière lecture. Je vous souhaite à tous, un beau voyage sur Vénus. 

Magda R.

UN INDIEN SUR VENUS

 

Hauyta.png

L’extraordinaire témoignage d’un chamane péruvien sur la planète Vénus, ses habitants et leur civilisation.

Willaru Huayta est un chamane indien du Pérou. Il vit en union spirituelle avec les Maîtres de sa lignée solaire et, depuis des années, participe activement aux différents rassemblements et réunions des leaders spirituels Incas, Aztèques, Mayas et Indiens d'Amérique du Nord en contact avec certaines civilisations extraterrestres (Cf. notre page Amérindiens et peuples des étoiles). Ils œuvrent en commun à un grandiose travail spirituel en faveur de l’éveil des consciences et de l’avènement de la paix et de la fraternité mondiales.

 

Le double métaphysique de Willaru Huayta est lié à l’Âme-groupe Inca. Il lui transmet régulièrement les puissants enseignements de la Grande Fraternité Solaire Universelle, dont voici la quintessence :

« La Porte du Soleil est ouverte à tous. Le Soleil brille pour tous. En chacun de nous coule un sang de même couleur, la couleur du Feu vivant. Nous sommes tous des frères et des sœurs, unis en Esprit à travers les sept Rayons de ce Feu vivant. » Willaru Huayta est notamment le guide de la télépathe californienne Aluna Joy Yaxk'in (Cf. notre page L’éveil de la Conscience des Éléments).

 

Habitué des explorations multidimensionnelles, Willaru Huayta a eu l’occasion de visiter non seulement l’ensemble des planètes de notre système solaire mais également un grand nombre d’exoplanètes.

Voici son fascinant témoignage sur Vénus et la société vénusienne.

 

NOTA 1 : Ceux qui croient que la vie n'existe pas sur Vénus se trompent lourdement. Ils ne savent pas ou n’acceptent pas l’idée que la vie puisse exister dans une autre dimension que la nôtre, c'est-à-dire dans une bande de fréquences à laquelle n’ont pas accès nos sondes spatiales, puisque ces instruments de troisième dimension ont été étudiés et adaptés uniquement pour les campagnes de mesures de troisième dimension.

Affirmer que la vie est impossible sur une planète sous prétexte que l’on n’y a découvert aucune trace d’eau physique est un aveu de misérabilisme scientifique. Certains chercheurs de la N.A.S.A. et de l’agence spatiale russe détiennent du reste de nombreux documents sur les bases E.T. de la Lune, de Mars, de Jupiter et de Saturne (Cf. notre dossier Bases sur la Lune).

Hauyta-2.png

 

Willaru Huayta (ci-dessus en train d’expliquer certaines de ses découvertes "extra-planétaires" lors d’un symposium amérindien)

 

« Après avoir passé le plan astral, je suis arrivé dans une sorte de port galactique. De nombreux vaisseaux vénusiens se trouvaient là, comme arrimés à l'océan cosmique...

 

Sur Vénus, tout est très, très vivant, délicieusement vivant, d'une vibration brillante. Le corps spirituel s’y sent vraiment bien. C'est comme "être à la maison". Les êtres que j’ai vus - je les appelle les "Marins Célestes" - sont tous jeunes, car ils ont un corps immortel, bien que physique comme le nôtre.

 

NOTA 2 : L’étonnante longévité des Vénusiens (plusieurs centaines de nos années) peut laisser penser qu’ils sont immortels, bien qu’ils ne le soient pas en réalité. Ils se réincarnent comme nous, mais contrairement à nous, leur cycle mort-renaissance ne s’accomplit pas dans la souffrance. Avant de "mourir", ils ont la possibilité de choisir leur future famille d’accueil, lorsqu’ils reviendront en tant que "nouveaux-nés". Plus extraordinaire encore : avant de quitter leur plan d’existence (la cinquième densité), il leur arrive de "déménager" eux-mêmes leurs outils de travail chez leurs futurs parents, afin de pouvoir reprendre immédiatement leurs activités spirituelles, scientifiques ou artistiques dès leur retour sur Vénus.

 

Ils ont une apparence d’humains d’environ 22 ans, portent des combinaisons blanches et sont entourés d'une sorte de cape d'énergie bleue. À leur contact, je me suis senti dans un état étrange, un peu comme un singe en train de savourer sa première banane, et mon corps émotionnel est devenu difficile à contrôler.

 

Mais les Vénusiens connaissent nos émotions terrestres et ils ont compris mon état.

Voici ce qu’ils m’ont expliqué à propos de leurs institutions.

Le gouvernement vénusien : En réalité, il n'y a pas de gouvernement. Il n'y a pas de palaces présidentiels ni de bâtiments comme la Maison Blanche, ni d’ambassades, ni de ministères, rien de tout cela. Ils n'ont pas de président. Chacun est son propre gouvernement. Il n'existe pas de pays séparés. La planète Vénus forme un seul pays. Il n'y a pas de passeports, de drapeaux séparés, de nationalités séparées, de frontières. Ils n'ont pas de tribunaux car ils sont à la fois leurs propres juges, et leurs propres avocats. Il n'existe pas de système monétaire non plus. Ils ont libéré leur conscience de tout cela. Ils œuvrent pour le Grand Esprit Père (la Tête), et le Grand Esprit Mère (le Cœur). Où qu'ils aillent, ils sont chez eux. Il n'y a pas de divisions. Chacun participe à la protection de sa planète. Il n'existe pas de cour de justice, car il n'y a pas d'ego. Là où il y a de l'ego, il y a du karma. Et s'il y a du karma, il y a des policiers, des juges et des prisons.

 

Les Vénusiens n'ont pas d'armements comme les nôtres. Les armes sont nées de la peur, et la peur provient de l'ego. Ils se sont débarrassés de l'ego depuis des éons. Les habitants de la Terre pensent que le communisme parfait n'existe pas. Sur Vénus, ils disent : "Pour avoir le communisme parfait, vous devez simplement dépasser l'ego". Ils n'ont pas besoin de partis politiques pour diriger leur existence. Leur seul et unique maître est leur propre conscience. Chacun sur Vénus est maître de lui-même et entièrement libre de ses choix. Chacun est riche spirituellement. C'est seulement grâce à cette sublimation de l'ego qu'ils ont pu bâtir une société parfaite.

 

Les Vénusiens ont une intelligence exceptionnelle, car leur cerveau est directement relié à la matrice cosmique. C’est pourquoi ils sont bien plus sages que nous, disposent de pouvoirs bien plus grands que les nôtres et sont illuminés d'une vibration bien plus élevée que la nôtre. En transmutant leur ego, ils ont acquis une aura aux couleurs de l'Amour pur. Ce sont de véritables alchimistes. Et maîtriser l’alchimie confère de nombreux privilèges !

 

Leur énergie est de nature électromagnétique. Ils ont un contrôle total sur leurs corps vital, astral, mental, causal, et physique. Ce sont des humains comme nous mais ils sont surévolués avec des facultés et des pouvoirs que nous sommes encore loin de posséder. On pourrait dire de Vénus que c’est le royaume des surhommes. Ils ont conservé comme nous en eux une partie de leur héritage animal, mais il y a une différence majeure avec nous, c’est qu’ils l’ont sublimé et sont désormais des hommes authentiques.

 

La religion vénusienne : c'est la Lumière de la Vie, du Christ Cosmique Universel. Ils voient la Lumière partout, dans le Dieu Père/Mère, dans l'énergie sexuelle. Quand les hommes de Vénus regardent une belle femme, ils le font différemment de nous, sans convoitise ni sensualité, car ils ont une mentalité vraiment différente de la nôtre. Ils ont du respect envers tous les êtres et toutes les créatures. Ce respect est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie cosmique christique universelle. La Lumière de la Création, c'est leur religion. Pour eux, la religion, c'est tout simplement d’être uni avec l'Esprit Père/Mère dans le temple intérieur. Par conséquent, ils n'ont pas besoin de rituels organisés. Leur religion s’apparente plutôt à un culte solaire et cosmique individuel.

 

Les Vénusiens sont clairaudients, clairvoyants et télépathes et ils parlent peu. Ils ont une peau presque transparente comme celle d'un bébé, car ils ne gaspillent jamais leur énergie sexuelle. Ils la transforment. Leur société n'est régie que par 24 lois. Leur vie comporte trois phases. La première étape est l'élimination de l'ego. Ils savent qu'ils en ont gardé les racines ; aussi se purifient-ils sans cesse, jusqu’à ce que leur esprit soit illuminé, qu’il soit entièrement consacré au service de l'Esprit Père/Mère, plus au service de l'ego. La deuxième étape, c'est que chaque mariage sur Vénus est basé sur l'alchimie. Tous les mariages sont conscients. Il n'y a pas de divorce là-bas, car ils ont tous ce lien avec l'Esprit Père/Mère. Ils savent comment mettre les enfants au monde, sans avoir à recourir à des relations sexuelles. Le dernier pas est celui qui mène au Service sacré et à l'Amour inconditionnel. L'humanité vénusienne a franchi ces trois étapes petit à petit, jusqu'à ce que toute la société soit au même niveau.

 

 Les Vénusiens appartiennent au groupe ethnique des Nors qui évoluent librement dans la cinquième dimension. Vénus est l’une de leurs bases, mais ils sont également présents dans différentes régions habitées de notre galaxie et des galaxies proches. Une grande partie des Nors vivent aujourd’hui à bord d’immenses vaisseaux-mères et n’ont aucun lien ni attache particuliers avec une planète ou exoplanète spécifique.


La médecine vénusienne : Chaque habitant de Vénus est docteur, "homme ou femme-médecine". Ils arrivent à soigner leur planète simplement en marchant. Chacun et chacune est un Maître, car ils maîtrisent à la fois leur corps physique et leurs énergies. Ils ont très humbles et simples. Ils disent volontiers : "Mon Père est Celui qui sait, je Le sers, je ne suis qu’un serviteur de mon Dieu Père/Mère." Ils ne connaissent pas la fierté ni l’orgueil et n'ont pas besoin d'étaler leurs connaissances. Il n'y a pas d'universités comme les nôtres. Ils disent que les universités de la Terre sont uniquement destinées à renforcer le mental et l’ego, qu’on s’y donne beaucoup de mal pour acquérir quelques bribes de connaissances qui, en réalité, ne servent à rien. Les docteurs de la Terre ne savent pas comment guérir. Les Vénusiens eux n'ont pas besoin de médecine, car ils sont la médecine. Ils savent guérir la cécité ou le cancer, mais il n'y a pas de maladies et pas d'hôpitaux sur Vénus. Il n'y a pas non plus de contaminations ni de pollution car ils n'utilisent aucun de nos combustibles fossiles, ni même l’électricité. Leur système d'énergie est différent, solaire et universel.

 

Ils ont par contre besoin comme nous de s’alimenter et utilisent trois sortes de nourritures : des fruits, de l'air, et de l’énergie solaire. Ils irradient la lumière qui vient de leur Esprit Père/Mère, avec lequel ils restent connectés en permanence.

 

La famille vénusienne et le contrôle des naissances : Les Vénusiens connaissent tous les degrés de l’Amour ; ils n'ont pas besoin de prendre la pilule ni d'utiliser des préservatifs. Ils savent comment faire l'amour d'une façon sainte, selon la voie sacrée spirituelle. Ils cherchent avant tout à concevoir et former des enfants spirituels. S'ils veulent un enfant physique, alors ils le demandent à la Mère intérieure, et l'enfant physique arrive. Ils demandent au grand Maître qui a la charge de ce Rayon de la création et qui donne à l'enfant son essence spirituelle, de se connecter à eux lors de la conception. Ils ne connaissent pas l'avortement.

 

La technologie vénusienne : Je leur ai demandé : "Qu'en est-il de la technologie des habitants de la planète Terre, avec toutes leur machines, leurs ordinateurs, leurs avions etc. ?"

 

Un Maître m'a répondu : "La technologie de la planète Terre est une technologie mentalement retardée. Vous pensez que vous êtes civilisés. Vous pensez que vous êtes au sommet de l’univers. Que croyez-vous faire lorsque vous allez sur la Lune? Vous ne faites que violer les lois cosmiques. Lorsque des êtres vivent dans une culture spirituelle et qu’ils ont franchi des initiations, il leur est alors donné les clefs, les secrets, pour fabriquer leurs propres vaisseaux cosmiques, mais cette technologie ne peut s'apprendre que dans une culture spirituelle. Les voyages interplanétaires sont sacrés. C’est de cette façon que nous devons voyager. Chacun peut traverser l'univers, mais voyager d'une façon uniquement mentale/intellectuelle est dangereux." Voilà ce qu'il m’a dit.

 

Les vaisseaux cosmiques des Vénusiens : Ils fabriquent des vaisseaux, et ils ont un vaisseau-mère très, très grand, vraiment gigantesque. Ils n'ont pas d'armement à bord comme sur Terre ni d'armes atomiques. Ce n'est pas nécessaire. Ils connaissent une autre façon de contrôler les êtres, une voie supérieure. C'est vraiment le royaume des surhommes. Ce sont presque des dieux. Ils possèdent le secret de la Science électromagnétique. La seule arme qu'ils possèdent est une sorte de petit aérosol. S'il voulaient atterrir à New York, par exemple, d’une seule pression sur cet aérosol, ils pourraient paralyser l'état de New York tout entier, voire deux ou trois états. Tout serait paralysé, machines et humains, sans leur causer aucun dommage, sans tuer, sans bruit, sans destruction aucune. Ils pourraient facilement prendre le contrôle de la planète Terre à tout moment. Ils ne le font pas, car s'ils le faisaient, ils empêcheraient notre libre-arbitre de s’exercer et ils perdraient alors le bénéfice de leurs initiations. C'est ainsi que fonctionne la loi cosmique du libre-arbitre. Nous, nous faisons toutes sortes de guerres sur la Terre. C'est notre choix. C'est notre réalité. Nous croyons pouvoir dominer le matériel avant le spirituel. Mais ça ne marche pas comme ça. Nous devons d'abord être spirituels ; alors seulement nous pourrons dominer le matériel sans danger.

 

Le contrôle de la nature par les Vénusiens : C'est en procédant ainsi que les Vénusiens peuvent dominer la nature, comme s’ils étaient des rois et des reines. S'ils veulent de la pluie, ils la font tomber. S'ils veulent du soleil, ils écartent les nuages. Dans le passé lointain, leur planète fut en troisième dimension, comme la nôtre. La troisième dimension est liée au subconscient, au monde non-conscient. La véritable conscience se situe dans la cinquième dimension, qui est comme un paradis. Maintenant, de plus en plus de gens conscients vivent sur la Terre et ils y créent de petits morceaux de paradis qui sont alors protégés. Quand les Vénusiens viennent sur la Terre, c'est uniquement pour partager leur sagesse. Ils veulent nous donner un message, un avertissement, ils veulent nous montrer qu'il existe d'autres voies. Il y a d'autres civilisations, plus développées, plus éclairées, plus avancées sur le chemin spirituel. Il est très important de connaître leur vie, de comparer notre civilisation avec les autres civilisations du système solaire. Ils sont désolés que nous n'évoluions pas assez vite, mais ils se réjouissent aussi de nos efforts. Nous comprenons petit à petit, et le moment se rapproche d'un grand contact avec eux. »

 

Willaru Huayta

ÈRE NOUVELLE – Novembre 2005

 

 

venus

Paysage vénusien

 

Annexe : Les Vénusiens et l'avènement de l'Ère Nouvelle.

 

(Extrait d’un article d’Olivier de Rouvroy paru dans le N° 408 de la revue ATLANTIS)

 

Depuis des temps immémoriaux, de grandes âmes n'ont cessé de venir s'incarner sur notre planète pour expliquer aux humains la réalité du monde spirituel. Dans la Chaldée de Sargon d'Akkad et l'Égypte de Thot, les étoiles n'étaient pas considérées comme des corps célestes lointains et inaccessibles, mais comme des Êtres spirituels et vivants, habités par une multitude d'entités. Les hommes arrivaient à identifier les Esprits qui peuplent le firmament avec une grande acuité, uniquement d'après leur fréquence vibratoire, d'où leur astrologie tellement prodigieuse pour notre entendement actuel. Plus près de nous, les Swedenbord, Leadbeater et autres Edgar Cayce ont tous souligné l'omniprésence de la vie sous ses différentes formes à travers l'ensemble de notre système planétaire, et même au-delà, jusque dans les plus lointaines galaxies.

 

Selon Danièle Michel, qui fut une fidèle disciple du Maître bulgare Omraam Mikhaël Aïvanhov et quitta notre plan d'existence au début de l'année 1997, après avoir mené une vie discrète et effacée malgré son don inné de clairvoyance (-elle possédait la faculté de se dédoubler quasiment à volonté-), toutes les planètes de notre système sont habitées, mais dans une dimension plus subtile et plus éthérée que la nôtre, échappant à la perception tridimensionnelle. C’est pourquoi les scientifiques n'ont pas la moindre chance de détecter une quelconque trace de ces habitants à l'aide de leurs instruments d'observation et de mesure actuels.

 

La médium avait fait une conférence à Paris peu de temps avant sa mort, pour expliquer dans quelles circonstances extraordinaires il lui avait été donné de s'échapper de son corps physique pour se rendre en état de dédoublement jusque sur la planète Vénus. D'après son témoignage, les Vénusiens vivent regroupés dans de grands villages fraternels où les maisons sont faites d’une matière éthérique qui s’apparente à notre cristal. Ces zomes pivotent en permanence sur eux-mêmes, de manière à rester constamment orientés vers le Soleil. Les jardins sont parsemés de millions de roses de toutes les couleurs (Il y a même des roses vertes !).

 

Les Vénusiens lui avaient semblé bien plus évolués et bien plus raffinés que les humains. Ils passent, selon elle, environ un tiers de leur temps en méditation face au Soleil, et adorent le Père Céleste et la Mère Divine à travers ce culte qu'ils rendent au Feu solaire. Le reste de leurs journées est consacré à des échanges et des travaux fraternels. Bercés par une musique douce, joyeuse et d'une pureté indicible, dont les Inspirateurs proviennent de l’étoile Aldébaran, ils vivent en parfaite intelligence, en communion, et même en fusion avec la Divinité. Ils ont atteint les degrés supérieurs de l’Amour et ne connaissent ni l'égoïsme ni la haine. N'ayant pas d'impuretés à éliminer en eux, ils n'ont pas besoin, comme les humains, de périodes de repos pour récupérer leur vitalité, et ils ne dorment jamais. Ils peuvent continuer à vivre dans le même corps physico-éthérique plusieurs centaines d'années sans subir la moindre trace de vieillissement. Et ils ignorent la maladie, la souffrance.

 

La venue au monde des enfants vénusiens se déroule, elle aussi, dans des conditions bien différentes de celles qui prévalent encore actuellement sur la Terre : à un moment déterminé et choisi par eux longtemps à l'avance, les deux futurs parents unissent leur énergie d'amour à travers un faisceau de lumière qu'ils projettent l'un vers l'autre, et sous l'effet de la rencontre de leurs fluides, l'enfant se matérialise instantanément.

 

Par ailleurs, la circulation et la répartition des richesses s'effectuent selon la loi de l'offre et gratuite et bénévole de tous les biens, de tous les services et de tous les travaux, quels qu'ils soient. Les Vénusiens obtiennent immédiatement et gratuitement tout ce dont ils ont besoin. Il leur suffit de le demander !

 

Cette description de la culture vénusienne présentée par Danièle Michel peut évidemment être considérée comme une chimère. Les enseignements de certains Maîtres spirituels et chamanes provenant de différentes cultures et traditions, confirment cependant que notre humanité se dirige bel et bien aujourd’hui vers un tel modèle de civilisation à travers une indispensable période transitoire de purification.

 

Pourquoi, en effet, les humains seraient-ils incapables de vivre à la manière des Vénusiens ? S'ils décident enfin d'accepter certains sacrifices nécessaires à leur évolution, ils allègeront rapidement la lourde charge karmique qu'ils véhiculent depuis des milliers d'années. Ils devraient alors recouvrer la santé, vivre plus longtemps et moins avoir besoin de sommeil. Ils s'orienteraient ainsi naturellement vers le côté subtil de la vie, dont la musique angélique est le levier créateur. Un nouveau type de société pourrait alors se mettre en place, avec une nouvelle économie où il n'y aurait plus d'argent, mais pas non plus de troc, et où la seule monnaie d'échange admise et reconnue par tous serait l'énergie d'Amour.

 

Comment peut fonctionner une telle économie ? C'est une question intéressante, car jusqu'à présent, on n'a rien trouvé de mieux sur la Terre que l'argent et les flux financiers pour alimenter et structurer les échanges de biens et de services dans le plan physique. On prête à l'argent tous les pouvoirs, y compris et quoi que l'on en dise, celui de nous apporter le bonheur, ce qui est évidemment un leurre, une illusion habilement entretenue par les légions lucifériennes. Omraam Mikhaël Aïvanhov est le premier Maître spirituel à avoir exprimé l'idée selon laquelle les capitaux n'ont aucun pouvoir par eux-mêmes, car à l'origine, ce qui permet de déplacer les capitaux et de faire circuler l'argent, ce sont des idées. C'est donc grâce à de nouvelles idées, et non pas à de nouveaux crédits, que notre monde pourra peut-être un jour émerger du marasme actuel.

 

Imaginons en effet … Oui, imaginons un instant un grand réseau mondial de type Internet, auquel l'humanité tout entière serait connectée. Mais, à la différence du réseau actuel, où les sites sont créés et occupés par des individus ou des sociétés qui ne voient là qu'un moyen parmi d'autres de se faire connaître, de présenter astucieusement la technologie ou les avantages de leurs produits pour mieux les vendre et augmenter leurs profits, chacun se connecterait uniquement dans le but de donner, d'offrir quelque chose à l'ensemble de la collectivité.

 

Partout, les hommes pourraient continuer à s'adonner aux activités qu'ils souhaitent entreprendre et pour lesquelles ils se sentent naturellement prédisposés. Mais l'intégralité du produit mondial profiterait désormais à l'ensemble de la communauté planétaire. Car ceux qui accepteraient le principe du bénévolat auraient la possibilité d'acquérir automatiquement tout ce qu'ils souhaitent posséder : à travers le réseau fraternel mondial, tout serait immédiatement et gratuitement accessible. L'ajustement instantané de l'offre à la demande serait rendu possible grâce au développement de nouveaux moyens de locomotion qui remplaceront, sans doute dans un proche avenir, toutes nos archaïques machines propulsées par des énergies polluantes.

 

Pour qu’un tel système de répartition des richesses puisse être mis en place, deux conditions paraissent cependant indispensables. Il faudra d'abord que l'administration centrale du futur Village Terre puisse détenir une liste complète et réactualisée en permanence de l'ensemble des produits mis à disposition de la collectivité par tous les habitants de la planète. Compte tenu de la constante accélération des progrès en matière de technologies de réseau, cette première condition ne présentera sans doute bientôt plus aucune difficulté insurmontable de mise en œuvre.

 

La seconde devrait au contraire être plus délicate à réaliser, car elle ne dépend pas de considérations matérielles. Sa réussite repose uniquement sur l'élévation du taux vibratoire de l'humanité, et son accession ou non à un degré supérieur de l'Amour. Sans cette ouverture des consciences, les hommes et les femmes qui peuplent aujourd'hui la surface terrestre resteront sans doute longtemps encore incapables d'accepter d'autres structures d'échanges que celles susceptibles de permettre à un petit nombre de s'enrichir aux dépens des autres, en détournant à leur profit une partie de ce que la Nature a prévu de mettre à la disposition de tous. Et, dans ces conditions, jamais une économie reposant sur l'Amour fraternel n'aura la moindre chance de voir le jour.

 

Pour que vienne une nouvelle culture qui puisse unir tous les hommes, il faut donc d'abord que l'être humain s'ouvre à une nouvelle compréhension de l'Amour. Et, à l'heure où le point vernal entame sa pénétration dans la constellation du Verseau, voilà justement ce que les Vénusiens pourraient apporter à l'humanité : ce message que l'Amour n'est pas seulement un sentiment agréable qui permet d'embellir la vie, mais qu'il est d'abord une compréhension juste de ce que doivent devenir et être les relations entre les hommes : des relations fraternelles fondées sur des échanges subtils et harmonieux.

Olivier de Rouvroy pour le compte de la revue ATLANTIS

Copyright © 2009 - Les Portes de l'Ère Nouvelle - Tous droits réservés

 Conception webSteering

Source: http://www.erenouvelle.net/edithuay.php (ce site n'existe plus)

ecoledesanges.com

 

Par MagdaRita - Publié dans : frères des étoiles - Communauté : COEUR DE LUMIERE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

STAGE HIVER 2012

 

  NEUCHÂTE (Suisse)...  SAINTES...  BRUXELLES...  PARIS... BUGARACH...ANNECY  

 

 

  DSCN8206.jpeg

     LES NOUVEAUX Z'ENFANTS,

              C'EST NOUS ! !

                                         

STAGE Passeurs d'âmes 2012

                STAGE PASSEURS D'AMES

0310joyriders

 

Frères intraterrestres

  LA MISSION

DE LA RACE BLEUE

 

race-bleue.jpg

Conférence

 

         LE MONDE DES ANGES            

  anges.jpg

La Pub des Zamis

-1-copie-3.jpg

 

 

Association WASSANA

 

 

------------------------------------------------------ 

L'art du toucher aurique

Par Christine et Michel Soenser
-2-copie-1.jpg

PROGRAMME TAHITI

          A la recherche
       de nos racines perdues
  

 

 

      Tahiti /  Lémurie

Des retrouvailles de rêve

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés