LES NOUVEAUX ENFANTS

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,
Je vous dois un p'tit compte-rendu de ces journées vécues à Honfleur - je vous le délivre comme un cri du coeur.


Tous ces enfants, toutes ces personnes, qui fonctionnent sur un mode « cerveau droit », existent depuis toujours, sauf qu’ils étaient beaucoup moins nombreux avant.  Ils se nommaient Gallilée, Robespierre, Jules Verne, Gandhi, Newton, Saint Exupéry.  Tous précurseurs…
Plus modestement, qui n’a pas connu dans sa famille un oncle « original », une grand-mère « aux idées avant-gardistes », ne faisant vraiment rien comme les autres.
Sans doute vous-mêmes...

Depuis les années 80  de plus en plus d’enfants naissent avec  cette particularité.

Mais quand allons-nous redéfinir nos institutions, nos écoles, tout ce qui touche nos jeunes.

-
Administrer un cachet chaque matin pour que les enfants dits agités se tiennent tranquilles… Est-ce un acte digne ? Serons-nous contraints d’avoir un traitement médical pour chaque particularité ?

- Ficher, signaler les enfants à comportement dit "déviant" dès la maternelle... Est-ce un acte civique ? N'avons-nous rien compris aux leçons du passé ?


De nos jours, ces enfants, si nous prenons la peine de les écouter et les entendre, ont bien des messages à nous délivrer. S’ils ne les expriment pas verbalement, ils le font par leur grand talent créatif. Tous nous parlent de paix, de fraternité entre les peuples, de justice, d’amour. Utopie ?

Oui, lorsqu’on surveille chaque matin la cotation de ses actions en bourse sans penser aux personnels exploités…

Oui, lorsqu’ on pourrit chaque fruit, chaque lopin de terre par des traitements chimiques sans penser aux cancers, aux abeilles, au futur…

Oui, lorsqu’on martyrise des animaux par millions dans les labos, dans les abattoirs, et que pour nourrir ces mêmes animaux,  on défriche des forêts salvatrices pour cultiver du fourrage transgénique…

Ces enfants n’accepteront pas ce monde, ils sont venus nous demander de le changer. Et ce congrès a été créé pour nous aider à les comprendre, les faire grandir le plus harmonieusement possible, les accompagner et leur permettre d’exercer leurs talents.

Madame Marie-Françoise Neveu, trente années d’expérience, les appelle les « enfants actuels ». Elle les décrit de façon très simple dans son livre : Les enfants actuels, le grand défi cerveau droit dans un univers cerveau gauche). »

MagdaR.

Publié dans Les Nouveaux enfants

Commenter cet article