LES ENFANTS INDIGO DU MOYEN AGE

Publié le par MagdaRita

  les enfants indigo

 

  du moyen-âge

 

et le Mont Saint Michel



5245113.IMG_3732nor501.jpg
  

..."Si vous aviez vécu au Moyen Âge, vous auriez été témoin d'un phénomène incroyable et mystérieux, sans équivalent pour aucun des grands sanctuaires chrétiens : des ribambelles d'enfants et d'interminables processions traversaient la baie pour vénérer l'Archange.

On les vit pour la première fois en 1333. La guerre de Cent Ans se préparait. Saura-t-on jamais pourquoi trente mille gamins, dont certains n'avaient pas neuf ans, se mirent en route ?

Les uns disaient que c'était la volonté de Dieux, une force irrépressible, d'autres que des voix leur avaient ordonné ce voyage.
Ils avaient tout quitté du jour au lendemain, parfois sans un mot aux parents, formant des bandes qui s'augmentaient de village en village. Malheur aux adultes qui prétendaient les arrêter.

La femme de Richard Hugier, de Porterie près de Bayeux, veut retenir sa fille. Elle perd la parole et son visage devient noirâtre. Tout rentre dans l'ordre aussitôt l'autorisation donnée.

Nicolas le Pellier, un enfant de neuf ans, veut suivre les Pastoureaux qui traversent Liège en Belgique. Son père lui conseille d'attendre un an ou deux. Mais le gamin ne veut rien entendre. Le voilà qui rallie trois pèlerins de son âge. Le père, transporté de colère, rattrape son fils préféré, le tire par les cheveux, le gifle, mais s'écroule aussitôt, raide mort.

Le Mont attire bientôt des enfants de toute la France et même d'Allemagne et de Suisse.

- En 1393, des enfants de onze et quinze ans se rassemblent à Montpellier.
- En 1421, le Roi laisse partir ses "galopins de cuisine" et leur donne seize sous à chacun.
- Le 17 juillet 1441, des adolescents de Millau se rendent au Mont. Ils en reviennent le 27 août.
- L'année suivante, la municipalité de Villefranche-de-Rouergue délègue ses enfants au sanctuaire dans l'espoir de faire cesser une épidémie.
- Le dominicain Piere Herp signale en juillet 1450 le départ de mille cent enfants allemands.
- La Chronique de Cologne raconte qu'en 1455, "il y eut un grand pèlerinage au Mont Saint-Michel en Normandie, pèlerinage dont la durée fut d'environ deux ans et qui était formé de petits enfants de huit, neuf, dix et douze ans, venant de tous les pays, villes, villages d'Allemagne, de Belgique et d'autres contrées.

 

Ils se réunissaient en grandes troupes, abandonnant pères et mères; le cortège était précédé d'étandards avec des effigies de Saint Michel... Ces enfants se portaient bien car tout le long de la route, on leur donnait à boire et à manger. A leur arrivée au Mont Saint-Michel, ils offraient leurs étendards à l'Archange."

Les plus grandes migrations ont eu lieu en 1333, 1369, 1393, 1421, 1441, 1450 et 1457, mais il y eut encore des Pastoureaux au XVIIIème  siècle et les pèlerinages actuels des scouts au Mont Saint-Michel semblent perpétuer cette mystérieuse fascination des enfants pour l'Archange..."

Récit extrait de : Les secrets du Mont Saint-Michel pyramide des mers. de Alain Dag'Naud aux ed. Jean-Paul Gisserot.

 

Bonjour les zamis,

Que ceci fasse réfléchir tous les parents de Nouveaux Enfants - Ces enfants ressentent un besoin irrépressible à l'intérieur d'eux qui les poussera à mener à bien leur mission, coûte que coûte. Et ceci sera l'un des nombreus sujets du stage que je propose...

 

MagdaRita

 

 

Publié dans Les Nouveaux enfants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christelle 10/02/2012 22:36


J'ai été très agréablement surprise d'apprendre qu'il y avait des enfants indigos au Moyen-Age, quoi qu'à bien y réfléchir, cela ne me surprend pas vraiment
! Bien au contraire : comme du déjà connu !!


Tous ces enfants venus pour nous aider de tout temps sont vraiment fabuleux ! Et très souvent incompris de leur entourage familial et scolaire !! Tendons
leur la main : ils le méritent tellement !!


Merci infiniment, Magda, pour tout ce que vous nous faites connaître !

MagdaRita 11/02/2012 02:20



Tendons leur la main, car non seulement c'est notre devoir, mais c'est aussi notre salut ..


Merci pour ton petit message encourageant et stimulant,


Paix et tendresse



Magali 01/02/2012 09:45


Coucou, cela m'a fait penser au conte "Le Joueur de flûte de Hamelin" que ma grand-mère me racontait quand j'étais petite :-)


Les enfants d'un village allemand du Moyen-Age suivent "comme hypnotisés" un merveilleux joueur de flûte et on ne les revoit plus jamais. Selon Wikipedia, cette "légende" est illustrée dès 1300
sur un vitrail de l'église de Hamelin et elle est décrite ensuite dans des textes entre le XIVème et leXVIIème siècle, mais détruits ensuite.


Voici un site qui raconte cette histoire: http://www.coindespetits.com/histoires/joueurflute/joueurflute.html


Ce conte pourrait bien être né du phénomène que tu n'as rapporté, non?


Bisous à tous

MagdaRita 11/02/2012 02:14



Bonour Magali,


Je connais ce conte qui d'ailleurs existe dans tous les pays - ca pourrait, puisque symboliquement, le joueur de flute est l'eveilleur...  bisous et a bientot



sonia 31/01/2012 21:30


oui j ai lu et c est trés intérèsant bisous d une indigo merci d étre qui tu est un étre d amour et de lumière bisous du coeur

MagdaRita 11/02/2012 02:11



Paix et Harmonie pour toi ma chere Sonia


 



sonia 31/01/2012 21:11


superbe merci magda bisous

MagdaRita 31/01/2012 21:25



tu l'as deja lu ??? salut a toi belle Sonia - belle indigo - je t'embrasse tendrement