La nécessite d'etre végétariens

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,


Cette pensée d'Aivanhov nous met face a une réalité sans appel. Nous ne pouvons plus ignorer qu'en mangeant de façon carnée, nous contribuons a la souffrance des animaux de façon passive. Loin de moi l'idée de donner des leçons a quiconque...Mon chemin vers le végétarisme s'est fait par étapes et j'en suis a ne plus manger de poisson. Maintenant, résisterai-je devant le superbe plateau de fruits de mers qui m'attend a mon arrivée a Trouville sur Mer, dans une dizaine de jours ?? j'en doute fort et je savoure deja le grand plaisir que j'en aurai. .. Nul n'est parfait 

Merci Christine pour ton envoi.

MagdaRita

 

* * *

 

"Comment la plupart des humains considèrent-ils les animaux et comment se conduisent-ils envers eux ?


La façon dont ils exploitent certaines espèces est vraiment ignoble. Pour avoir leur chair, leur fourrure, leur cuir, leurs cornes ou quelque autre partie de leur corps, ils ne reculent devant aucune cruauté.


Mais cette cruauté envers les animaux, les humains sont condamnés à la payer très cher. En apparence les guerres n’ont que des causes politiques, économiques, etc.

 

En réalité, elles sont aussi la conséquence de tous ces massacres d’animaux dont les humains se rendent coupables. La loi de justice, qui est implacable, les oblige à payer, de leur propre sang, celui qu’ils ont fait couler en tuant les animaux.

 

Combien de millions de litres de sang répandus sur la terre crient vengeance vers le Ciel ! Et la vaporisation de ce sang attire une multitude de larves et d’entités inférieures du monde astral qui empoisonnent l’atmosphère de la terre et entretiennent les conflits.

 

Les humains veulent la paix, soi-disant, mais tant qu’ils continueront à massacrer les animaux, ils auront la guerre.

 

Voilà une vérité qu’on ne connaît pas et qu’on n’acceptera peut-être pas. Mais qu’on ne l’accepte pas ne changera rien : les humains seront traités comme ils auront traité les animaux."

 

Omraam M.Aivanhov

Publié dans animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maylie 16/05/2012 04:31


Bonjour


Je mange de moins en moins de viande,quand les animaux arrivent aux abbatoirs,il faut savoir qu'ils libèrent du stress qui reste cependant dans leur organisme et que nous mangeons après,autant
faire le choix,de manger plus sainement,c'est mon avis merci pour ce texte de Michael

MagdaRita 27/05/2012 16:51



Merci pour ton passage et j'espère qu'il y aura quelques personnes qui développeront la restauration végétarienne en France -


à Paris, les américain sont désespérés de ne trouver que de rares adresses. Bon, ça va venir.. bisous



Pascal 03/03/2012 17:46


Etre végétarien, ce n'est pas facile pour moi. Mais mon coprps réagit de plus en plus face aux produits animaux. Je constate aussi que l'on cache souvent le goût de la viande avec des sauces, du
beurre ou des épices. La nature nous informe, mais nous ne voulons pas toujours voir.


Un maître yogi, Bramachari, je crois, a dit "un arbre vous donne spontément de son fruit, un chevreau vous donne-t-il une de ses cuisses? "


Amitiés!

MagdaRita 21/03/2012 21:20



Bonjour Pascal,


Je réponds un peu tard à ton commentaire...  Je crois sincèrement, que nous devons faire de notre mieux et en accord avec notre corps -et j'ai constaté depuis mon article que je n'ai
aucunement salivé devant un plateau de fruit de mer... ceci a été dépassé depuis peu.


Alors, faison de notre mieux, encore et encore -


Bonne soirée en compagnie des Anges



Philippe 28/02/2012 20:50




Bonjour,


 


je vous suggère de mettre la modération.


 


C'est le seul moyen de décourager ce genre de personnage.


 


(commentaire précédent)


 


Philippe


 


Philippe 28/02/2012 20:47


Bonjour,


 


je vous suggère de mettre la modération.


 


C'est le seul moyen de décourager ce genre de personnage.


 


(commentaire précédent)


 


Philippe


 


 

MagdaRita 29/02/2012 00:21



Merci Philippe,


J’ai suivi vos conseils, j’ai modéré… ceci dit, avec le prénom qu’il s’était choisi, j’ai éprouvé de la compassion pour lui car, ne pas s’aimer
a ce point !  Merci de m’avoir alertée.


Que les Anges vous accompagnent.



Philippe 25/02/2012 15:59


Rebonjour,


 


c'était de l'humour ... mais pas tant que celà.


 


Comment pouvez-vous être sûre que les huitres ne souffrent pas par rapport au crabe ?


 


Philippe

MagdaRita 25/02/2012 16:29



Hooo Philippe, vous voulez me degouter des huitres ?


j'ai bien l'impression que j'ai deja fait un trait dessus ces dernieres heures..


A tres bientot