Indulgence ou sévérité ?

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,

Il arrive qu'après avoir fait preuve  de sévérité, la culpabilité vienne nous tournmenter, alors, la fois d'après, nous faisons montre d'une grande indulgence et... ça nous retombe sur le nez. Comment régler la balance entre sévérité et indulgence ? Le Maître Omraam M. Aïvanhov nous donne un très précieux conseil que je fais mien tout de suite... et vous ?

MagdaR.

 

 

"Suivant les circonstances nous devons savoir nous montrer indulgents ou sévères. C’est sur cet équilibre qu’est fondée la vie en société. Quelles que soient les qualités qu’il possède par ailleurs, celui qui se montre toujours sévère ou toujours indulgent ne fait que compliquer les situations.


La fermeté et la douceur sont évidemment en opposition permanente l’une avec l’autre et on ne peut pas leur demander d’être autre chose que ce qu’elles sont.

 

Toutes les deux sont nécessaires et pour bien les utiliser je peux vous indiquer une méthode.

 

Au moment même où vous devez agir avec sévérité, éveillez en même temps l’indulgence dans votre cœur, sinon vous devenez dur, injuste.

 

Et inversement, quand vous voulez manifester de l’indulgence à l’égard d’une personne, restez lucide et faites sentir à cette personne que vous ne vous laissez pas abuser, pour qu’elle ne s’imagine pas que vous êtes faible et qu’elle peut tout se permettre.

 

Oui, il y a toujours un équilibre à trouver, et c’est cela qui est difficile."

 

Omraam M. Aïvanhov

 

oma-conference-pt.jpg

 

Publié dans Omraam M. Aivanhov dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

super Danièle 10/10/2011 12:13



Je suis entièrement d'acord avec ce que tu viens d'écrire, et j'applique également pour trouver le juste milieu ...



MagdaRita 11/10/2011 10:18



ça va faire des heureux autour de nous et pour nous aussi, la vie sera plus facile.


bises