Dear future mum

Publié le par MagdaRita

Chers amis,

voici une vidéo que vous avez sans doute vue à la télé. Elle a été proposée en juillet dernier puis le CSA l'a censurée.

Moi ça fait bien longtemps que j'ai basardé mon poste. Marre de leurs salades. Alors, lorsque je suis "tombée" sur : Dear future mom - Chère future maman - sur le web, j'ai tout de suite voulu la partager avec vous.

Sortez vos mouchoirs ! rassurez-vous ce sont des pleurs provenant du coeur, qui touchent l'âme.

 

Dans mon ancien lieu de résidence, j'avais été frappée par le comportement diamétralement opposé de deux familles élevant chacune un enfant trisomique. Les enfants avaient à peu près le même âge, 11/13 ans. Un garçon dans une famille, un fillette dans l'autre.

 

La famille du jeune garçon, adoptait une attitude de repli : Les habits de l'enfant, ainsi que ceux des parents, étaient de couleur passe muraille - pour ne pas être vus - Souvent la grand mère le précédait et marchait vite, fuyant les regards des passants et l'enfant, au visage si mignon,  lui aussi marchait tête baissée, se cachant des autres.

 

La fillette de l'autre famille arborait toujours des tenues de petite fille modèle : jolie robe, jolies chaussures et socquettes blanches, rubans dans les cheveux parfaitement coiffés. Je me souviens toujours du regard épanoui de l'enfant, ayant son père d'un côté et sa maman de l'autre. Ses deux piliers. Des parents arborant une attidude bienveillante, joyeuse et l'on pouvait aussi lire de la fierté. Sans doute d'avoir dépassé des peurs bien légitimes ? ... mais, pas de suppositions ! comme dirait Mr Toltèque

 

Loin de moi l'idée de vouloir diffuser un signal subliminal en faveur ou contre l'avortement. Que nenni ! Juste écouter et voir des enfants heureux, tout simplement.

 

Bises angéliques

Magda Rita

 

 

 


La vidéo « Dear future mum », élaborée par plusieurs associations européennes pour la dernière Journée internationale de la trisomie 21 a été vue près de 5,5 millions de fois, primée au Festival de la créativité de Cannes et soutenue par Matteo Renzi, le président du Conseil italien.
 
Pourtant le CSA vient de publier un avis négatif sur cette vidéo qu’il juge « ambiguë » et met en garde les chaînes TV qui l’ont diffusée.
 
non comment !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rikke 16/12/2014 18:49


Bonjour Magda,


Je ne sais pas ce qu'est le CSA; parmis les abréviations françaises il n'est pas facile d'y voir clair.


Iil y a 18 mois, j'ai accouché de manière totalement physiologique, dans la paix et l'amour à domicile avec Ivan d'une petite fille, Rosa Paz. Elle est proteuse du syndrome de Down et je comprend
maintenant pourquoi cette grossesse était si particulière et que j'était aussi sensible. C'était d'abord un choc terrible, le plus grand tremblement de terre de ma vie (pourtant j'en ai eu!).
Avec le temps nous nous rendons compte que cet Etre est tout simplement magnifique, unique et pleine d'amour. A sa naissance seul son chakra de coeur était développé. Elle portait un seul
chakra... Nous avons choisi de faire opérer son coeur afin qu'elle puisse vivre au mieux les conditions de vie ici bas et petit à petit elle s'est 'humanisé'.


Pour tous les gens sensibles elle est un ange sur terre.


Rosa Paz nous à fait vivre les plus beaux moments comme le pires de notre vie. Avoir un enfant ainsi est le plus grand cadeau que nous pouvons recevoir en tant que parents mais aussi parmis les
plus difficiles. C'est indescriptible car tout se joue à un autre niveau. Des niveaux parfois tellement subtiles qu'ils sont inperceptibles. Lorsque nous nous arrêtons à l'aspect psychologique et
physique je comprend que les gens ne souhaitent pas avoir un enfant trisomique. A partir du moment où nous nous permettons de lever notre regard, rentrer dans notre coeur et notre sensibilité
c'est simplement magique...


Comme dit une jeune fille trisomique sur un site (jet21): nous devons accepter d'être aimé.


Ou un livre est sorti: les trisomiques, les surdoués émotionnels?!


 


Bien à toi, bise Rikke (sage-femme et maman de Luz, Ida et Rosa)

MagdaRita 29/12/2014 12:16