Changer de train

Publié le par MagdaRita

« Lorsque vous prenez un train pour vous rendre dans une ville lointaine, il n’est pas toujours possible d’avoir une ligne directe : à un moment donné il faut descendre de ce train pour en prendre un autre, et donc être vigilant afin de ne pas manquer la gare.

Dans ce grand voyage de la vie que vous avez entrepris, vous avez aussi une destination à atteindre.
Mais là, il s’agit d’une destination intérieure, et peu importe le nom que vous lui donnez.
C’est comme une lumière qui brille au loin, et pour vous en rapprocher, vous devez sentir chaque fois à quel moment descendre du train pour en prendre un autre.
Aucun employé d’aucune gare ne vous donnera ce renseignement.
À différents moments de votre vie, la Providence vous présente des occasions d’atteindre un degré supérieur de conscience.
C’est à vous de le sentir et de faire l’effort de changer de train, afin de vous rapprocher de votre destination, car ces occasions ne se présenteront certainement pas à nouveau ou bien seulement très longtemps après.
Alors, que de temps perdu ! »


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

Bonjour les zamis,
Je vous offre la recette d'un bon cocktail à boire sans modération lorsque vous souhaitez changer de train :
1/3 d'Audace
1/3 de Confiance en l'Univers (à défaut de confiance en soi)
1/3 Volonté
ajouer quelques zeste d'humour
Un grand trait de lâcher prise
Touillez avec une baguette magique qui vous fera percevoir des bribes de votre nouvelle vie
Buvez avec délectation
Jouissez de l'instant présent
et Sautez !
Pour tout bagage...  l'AMOUR infini de vos Guides.


Magda Rita

Publié dans Omraam M. Aivanhov dit

Commenter cet article

MURIEL BOISSIER 09/10/2013 12:31


HELLO MAGDA


LE LACHER PRISE EST LE + DUR A FAIRE CES TEMPS CI ....


JE FAIS LE TRI DANS MA MAISON ....ON VERRA !!! AU PLAISIR DE  T ENTENDRE BISES


MURIELLE

MagdaRita 01/12/2013 22:23



Salut Murielle,


je te fais un petit salut en passant . bisous


 



SOUDET 16/09/2013 14:25


Je crois depuis quelque temp, je change de train,


seulement les trains sont trés écarter,


J'ai une main accrocher au deux, je suis au dessus du vide,


J'ai mes pied qui touchent a peine le sol,


Je sais qu'il faudra choisir,


car bientot, il y aura une bifurcation


si je veu pas me payer le mur,


il me faudra faire un effort surhumains


je fait signe au chef de gard, j'espère qu'il me voie 


mes deux mains glissent, j'ai pas d'appuis


parfois je me dit que tout est perdu


parfois je me dit que la magie de la vie me poussera dans le bon


Alors je décide de prendre le train que je trouve le plus beau,


mai a ce stade, il me faut un coup de main, car meme avec ma plus grande volonté, je craind ne pas avoir assez de force


Le plus surréaliste c'est que j'y crois et qu'au fond de moi, j'ai confiance


 

Sarah 08/09/2013 14:06


oh merci Magda pour ce magnifique message qui arrive à point nommé ! Tu es une mère-veilleuse chef de gare lol et tes messages nous accompagnent toujours dans la bonne direction ! Love ♥

MagdaRita 08/09/2013 14:28



Tu m'as fait bien rire car lorsque j'éais au lycée, mes camarades m'appelaient la loco. parce que j'étais celle qui produisait l'énergie pour entrainer les copains (waggons) derrière moi...


Alors, je p'aperçois que j'ai évolué car chef de gare est celle qui incite ou veille celles et ceux qui changent de train... C'est moins fatigant


bisous