Avoir un haut idéal

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,

Je publie cette pensée du Maître Aïvanhov aujourd'hui en réponse au nombre important de courriers  que je reçois de personnes en "dé-route". Il est vrai que tout va plus vite, comme s'il y avait urgence à nettoyer et harmoniser tout ce qui n'a pas encore été fait.

Tant parmi vous êtes bouleversés par les choix que vous avez senti devoir faire qu'ils soient d'ordre professionnel, familial, personnel. Que cela demande de courage ! 

Vous passez par des phases d'exaltation car ce choix donne un sens à votre vie, mais aussi par des moments de doute puis de peur.

 

Tout changement apporte son lot de nettoyages et d'harmonisation.


Nettoyer l'ancien +  s'harmoniser avec le nouveau = renouveau.

 

Il existe un moyen d'atténuer ces phases de doute et de peur: c'est d'avoir un idéal et ensuite de le maintenir élevé et toujours présent devant soi.

 

Faites l'expérience:  Observez  l'attitude d'une personne qui raconte "SON idéal". Aussitôt  elle sera investie d'une lumière, d'une exaltation particulières. Vous la verrez vibrer.

 

Avoir un idéal élevé induit la foi.


avec la foi, vous soulevez les montagnes.

 

MagdaRita

 

 

 

 

-7

 

"Tant que les humains n’auront pas compris qu'ils doivent avoir un haut idéal, une idée divine qui éclaire et purifie leur atmosphère intérieure, quoi qu’ils fassent, ils seront toujours insatisfaits.

 

On le voit : même en vacances, même dans les meilleures conditions, à la campagne, au bord de la mer, à la montagne, il leur manque quelque chose.

 

Oui, même en dehors des bureaux, des ateliers, des usines, ils sont malheureux. Tant qu'ils n’auront pas d’attache dans le monde spirituel, aucun moyen matériel ne pourra les réconforter ; quoi qu'ils fassent ils souffriront.


Bien sûr, personne ne peut prétendre que l’existence des ouvriers, par exemple, est magnifique, et qu’il n’y a pas dans la société d’énormes injustices auxquelles on doit remédier. Mais c’est une autre question.

 

La vérité, c’est que de la façon dont on envisage ces problèmes, même si on apporte de grandes améliorations matérielles, on constatera toujours les mêmes mécontentements, ou pire encore.

 

La preuve : tant de questions matérielles ont été résolues depuis des années et les gens ne se disent ni plus heureux ni plus satisfaits. C’est donc bien que ce qui leur manque est d’une autre nature."   Omraam Mickaël Aïvanhov

-5

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableaux de Mattieu Denuzzo

Publié dans Omraam M. Aivanhov dit

Commenter cet article

Ayla 10/08/2012 09:27


Merci infiniement pour ce message qui arrive oh combien à point nommé, tant je suis en dé-route,justement.


Par ailleurs merci " d'être ".