au détour du chemin.... l'aventure

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,

Aujourd'hui je vous raconte une histoire qui ne mène à rien, qui ne fait ni réfléchir ni pleurer.. C'est juste pour dire que quelquefois, c'est la Vie elle-même qui nous raconte une histoire...  nous fait un clin d'oeil, en passant, pour nous divertir.


Il y a quelques années de cela, je décide d'aller à la cathédrale de Chartres le fameux jour où il est permis de parcourir le labyrinthe intérieur . Me voila partie de bon matin par une belle journée ensoleillée. Arrivée aux deux tiers du trajet, je commence à trouver le temps long. Il est vrai que j'ai épuisé mon répertoire de chansons en tout genre, que j'ai discuté avec  tous les anges du paradis...et que la forêt s'étend encore à perte de vue devant moi...

Tout à coup, j'aperçois sur le bas côté, une vieille femme faisant de l'auto-stop.
Eberluée, je m'arrête.
- C'est gentil de vous arrêter, dit-elle, voudriez-vous m'accompagner à 5 km d'ici sur la route, je n'ai plus de cigarettes.
Pendant qu'elle s'assoit prestement, je la détaille . La dame aux cheveux tous blancs,   semble avoir à peu près quatre-vingt ans. Elle est vêtue d'une robe très simple, d'un gilet, et par dessus tout ça, un tablier à fleurettes... Et elle n'est que sourire.

Bien entendu, j'engage la conversation ... elle me parle de son besoin de fumer quelques cigarettes tous les jours... de ses enfants de son chien. Et là, nous arrivons au restaurant qui fait tabac sur le bord de la route - je l'attends et lui propose de la raccompagner -

Elle dit :
Je vis dans la forêt, seule avec mon chien - non loin de l'endroit où vous m'avez rencontrée, il y a un chemin de terre praticable pour les autos. Ensuite il faut s'enfoncer dans le bois pendant un bon kilomètre.

Je m'étonne qu'il y ait une maison isolée en plein bois au milieu de nulle part...
- Vous remarquerez que par endroits, on distingue des rails qui longent le sentier, m'explique la dame. C'est tout simplement l'ancienne voie ferrée qui reliait LISIEUX à LOURDES et j'habite dans la maison du garde-barrière.

son visage s'illumine et de ses yeux myosotis jaillissent des étincelles malicieuses.
Nous arrivons devant la maisonnette
- Je vous remercie beaucoup, Madame, de m'avoir accompagnée jusqu'ici.
- Appelez-moi Magda,
- et moi, c'est Thérèse.

Je vous l'avait dit - C'était juste un clin d'oei des anges qui m'avaient entendue  soupirer d'ennuis.

Je vous envoie mille pensées angéliques,
MagdaR.

tourbillon-d-anges.JPG(magdaR.)

Publié dans mes aventures

Commenter cet article

melody 02/04/2010 12:42



Ma chére magda merci pour tes petits signes cela fais du bien ,hier soir j'ai parcourue ton blog qui est toujours trés enrichissant et je suis tomber sur ta belle histoire ,qui ma donner un
sourire sur mes lévres ,et je me disait tu vois chére magda ils sont pas loin de toi tes anges ,mais simplement il te laisse libre arbitre de tes choix ,mais n'attende que cela de travailler
quotidiennement main dans la main avec toi,je suis sur qu'il te souffle de merveilleux messages ....


"sourire"je te souhaite un trés beau week end de paques de plein d'amour et de joie et de paix ...



MagdaRita 02/04/2010 16:00



Bonjour Mélody chérie,


Je te souhaite tout plein de battements d'ailes près de toi. Il suffit de fermer les yeux, appeler son ange gardien pour qu'il "déboule" et quelquefois il se fait entendre... essaies, tu verras !


bisous dorés.



Josette 12/03/2010 18:25


Oui, c'est vrai... et si Thérèse était notre petite Thérèse de l'enfant Jesus
Avec vos belles histoires, nous nous laissons porter avec délice dans un monde merveilleux.
Merci Magda R.


MagdaRita 12/03/2010 19:00


et ça nous rappelle que nous sommes toujours des enfants,
biZous


Cathi Sha 10/03/2010 20:19


oh ! alors moi j'adore ce genre d'histoires ! Ce sont les plus belles ! Celles qui nous font pousser des ailes sur le
dos ! j'aime les vivre et écouter celles des autres.
C'est toujours avec un émerveillement qu'on les découvre. Un grand merci à toi, Magda.


MagdaRita 10/03/2010 23:09


Merci à toi, Cathi Sha...  j'en ai encore à raconter, tes ailes auront le temps de se déployer
que les anges t'accompagnent


Regis 10/03/2010 19:03


Et si cette "Thérèse" était de Lisieux.....??!!!  Ce serait un fameux "clin d'oeil".
Merci pour cette charmante histoire qui nous rappelle que le monde enchanté est tout prés de nous.....
Bises lumineuses


clo 10/03/2010 17:39


Quelle jolie histoire Magda......elle se passe de commentaire......donc.....silence....MERCI


MagdaRita 10/03/2010 17:48


bisous clo.