Parents d'élèves face à la vaccination

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,
Un ange vaillant nommé Catherine m'envoie ce courrier à faire circuler... Ce qui m'intéresse dans cette missive c'est qu'elle donne un modèle de coalition parentale assez intéressant...
Ce que je peux vous confirmer de source sûre.. Dans la ville de Honfleur, hier, une conférence a été donnée par des médecins et organismes officiels pour expliquer le bien fondé de la vaccination .. dans une autre ville, Fécamp, la grande salle des fêtes est réquisitionnée jusqu'à nouvel ordre pour la vaccination en masse... Je ne dis pas cela pour nous effrayer.. Il est judicieux de ne pas s'endormir, ou alors, en gardant toujours un oeil ouvert.
N'oublions pas non plus, que le sort des uns est lié au nôtre... Il est annoncé que ces vaccinations se feront par vagues successives.. Les premiers concernés sont nos frères et ont aussi besoin de notre soutien. Je pense qu'il ne saurait être question de les laisser  se faire vacciner juste parce que nous ne faisons pas partie des premiers appelés... Réfléchissant au nombre de vaccins achetés par Mme Bachelot et au nombre d'habitants en France... j'ai bien l'impression  qu'il y en a 1 pour moi ...
Vigilence, courage à tous,  et  confiance.
magda R.



les PARENTS face à la VACCINATION "A-H1N1"
Quelle liberté ? Quelle Décision ?
 
Après une campagne médiatique commencée en fanfare en avril-mai 2009, que l’opinion publique à clairement ressentie comme une histoire plutôt "curieuse", la tension psychologique n’a cessé de monter durant l’été. Excès et contradictions ont alterné jusqu’à produire une confusion extrême dans l’esprit des citoyens qui ont progressivement perdu une part notoire de leur confiance au dépend des responsables politiques et sanitaires. A cette heure une proportion importante de toutes les couches de la société, en France comme à l’étranger, à commencer par les milieux médicaux, s’opposent résolument et avec raison à cette vaccination de masse.
 
De nombreux chercheurs, grâce aux réseaux Internet, ont perçu les dangers des vaccins en général et de celui du H1N1 en particulier. On s’aperçoit à l’analyse détaillée des informations accessibles, que pour la circonstance, le mélange des genres a atteint des sommets. Intérêts politiques, financiers, économiques et militaro-scientifiques, ont trouvé là un compromis pour "corriger" les déséquilibres qu’ils ont eux-mêmes générés sur notre planète. L’OMS, sous l’autorité des laboratoires, est aussi visée. C’est un contresens démocratique inacceptable.
 
Il reste pour le moment encore une possible liberté de décision pour protéger la Jeunesse … à condition de le mentionner par écrit, comme le suggère ce document que chacun peut diffuser par le Net ou par copie. Les pouvoirs publics n'en disent rien mais préparent des équipes mobiles de personnels réquisitionnés et soumis au chantage à l’emploi pour exécuter cette tache. Dans le même temps ils accordent l’immunité juridique aux fabricants de vaccins et mobilisent les réservistes de la police (?). L’ombre du doute plane donc sur les origines et les visées de cette pandémie. Il sera sage de s’abstenir !
 
Parents, Enseignants, Syndicats, Il est urgent de protéger les Enfants !
Agissons Ensemble, maintenant !
 
 

DÉCLARATION d’OPPOSITION au VACCIN  H1N1

 

à M., Mme, Mlle  : …….…………………………………..……………….

 

responsable de direction de l’établissement scolaire de :

 
(école, collège, lycée, université,  … )  ……………………………..………………….……………………… 
 
Nous, soussignés : ……………………………………………………..……………………………………..
 
(parents, tuteurs, responsables…)  de l’élève :  …………………………………………………………
 
refusons sa vaccination contre la grippe saisonnière et le virus dit "A-H1N1", programmée par la campagne sanitaire qui doit avoir lieu à partir du mois d’octobre 2009. Nous exprimons ici ce désaccord par écrit afin qu’il soit officiellement pris en compte. 
 
Nous demandons par ailleurs d’être avertis des dates et conditions de cette opération vaccinale dans votre établissement, afin de pouvoir nous assurer du respect de notre décision. Et cela quelle que soit l’évolution des protocoles d’urgence.
 
Nous tiendrons la direction de votre établissement pour civilement responsable de tout manquement à cette exigence qui relève de notre droit fondamental devant la loi française et européenne, et sommes résolus à assumer nos propres responsabilités.
 
À  ……………………….………,          le  …………….………                             Visa de la direction :
                                                                                                           ( ayant valeur de reçu )
            Signature :                                                                                                                                                                  


Catherine GALLON
7


Publié dans Les Nouveaux enfants

Commenter cet article