Avec quoi je vais sucrer mes fraises ??

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,

L'Europe au chevet de son industrie sucrière... 

C'est pas moi qui le dis.. c'est link . Ce que j'en pense ?? ben, heu !  soyons patriotes, gavons-nous de sucre archi raffiné pour sauver les pôvres sucriers... et fermons les yeux sur l'aspartamelink.
Après nous, la fin du monde !! (j'aurais pu écrire : après nous, la faim dans le monde).. mais C un autre débat.
Le sujet qui nous concerne to day : La stévia.  Mais qu'est-ce que c'est-il donc ?
Rien de dangeureux monsieur le Procureur.. J'avais une plante chez ouam et bien malencontreusement, je vous jure msieurs l'proc. une feuille est tombée , par hasard dans mon café et, quand j'lai bu.. ben c'était sucré. Heu .. j'aime pas le café sucré ! Alors, vous voyez bien que j'lai pas voulu.. Ce fut un regrétable concours de circonstances, Môssieurs le procureur, je plaide non coupable... Je me mets toujours au même endroit pour boire mon café.. Chaque fois, cette maudite Stévia, elle faisait rien qu'à m'embêter en faisant tomber sa feuille dans mon café.. et c'est à ce moment là.. mon voisin mômô est rentré chez moi because il avait perdu sa pompe à vélo... ben oui, il est com'ça mômô, quand i perd quekchose y vient voir ... et il a vu la stévia ... le café et i m'a dénoncé...
Moralité de l'histoire : si votre voisin s'apelle Mômô, déménagez !
magdaRita

La stévia, la plante qui sucre
link.
"La stévia est originaire d'Amérique du Sud (Paraguay, Brésil et Argentine). Les Indiens de là-bas ont longtemps utilisé ses feuilles comme édulcorant avant que la plante ne soit «découverte» en 1887 par un botaniste latino-américain. Les Japonais ont été les premiers à cultiver la plante à grande échelle depuis les années 1950. Ils utilisent maintenant la stévia de façon régulière. La stévia est cultivé dans plus de douze pays dont le Canada, dans le sud de l'Ontario. Les feuilles contiennent un composé nommé le stévioside qui est de 100 à 300 fois plus sucré que le sucre lui-même."

Stevia rebaudiana link
" Herbe du Paraguay 300 fois plus sucrante que le sucre

On ne le répétera jamais assez, la surconsommation du sucre constitue l'un des plus grand fléau nutritionnel des pays riches. La solution existe : la Stevia ( stevia rebaudiana ) cette plante originaire du Paraguay, possède un pouvoir sucrant tout à fait exceptionnel (300 fois le sucre ordinaire). En attendant que nos députés cessent d’être sous l’influence des lobbies agro-alimentaires ultra-puissants et qu’il légifèrent dans l’intérêt de la santé préventive publique, voilà une formidable alternative à notre appétence pour les sucres aguicheurs ou sournois...

L 'apport calorifique des sucres non « brûlés » par le déficit d'exercices physiques de nos styles de vie contemporains entraîne une kyrielle de pathologies dont la plus voyante est l'obésité.

Quant à l'aspartame, d’après de plus en plus d’articles parus dans la presse alternative-santé, il serait l’un des succédanés alimentaires le plus dangereux du marché. Il est accusé de détruire progressivement, mais inexorablement les cellules nerveuses et la liste de ses méfaits est hallucinante. Pour en savoir plus consultez :

http://www.ladietetiquedutao.com/aspartame.html

En résumé, vous avez intérêt à diminuer vos apports de sucres, mais si vous voyez écrit « sans sucre» ou « ligth » sur un produit, prenez la fuite ou mettez en terre un plan de Stevia!

ATTENTION

En aucun cas la Stevia ne doit être consommée.
 ( Promotion interdite par la Loi française)

 

Nous vous la proposons seulement comme plante curieuse et décorative…

Pendant ce temps là, au Japon on cultive la Stevia à grande échelle depuis les années 1950 et la moitié des Japonais l’utilisent.de préférence au sucre et aux édulcorants de synthèse parce qu’ils savent qu’elle apporte des minéraux, des vitamines et des flavonoïdes très utiles à notre système immunitaire...

Citoyen responsable, ConsomActeur jardinier, il est temps de passer au potager militant. Plantez la Stévia

Beaucoup de personnes cherchent cette plante rare et riche d’avenir... La Stévia pousse parfaitement en France.

Etonnez vos amis avec ce végétal porteur de sens et gardien de votre santé dont les feuilles sont si puissamment sucrantes...."


Stevia, la plante sucrante étouffée en Europelink

"Qu’est-ce qui a un pouvoir sucrant 200 fois supérieur au sucre, tout en affichant zéro calorie et qui pousse dans les forêts d’Amérique du Sud ? La Stevia rebaudiana...

...Limonadiers. Aux Etats-Unis, le 19 décembre, la Food and Drug Administration a, elle, donné son feu vert à l’usage d’un dérivé de la plante. Les multinationales Cargill et Merisant, qui fournissent les édulcorants à Coca-Cola et PepsiCo, avaient déposé une demande en ce sens. Les géants du soda devaient être très confiants sur l’issue de la procédure car leurs gammes de boissons light à base de stevia sont déjà prêtes. Début 2009, Coca dégaine son Sprite green et de nouveaux jus Odwalla, tandis que Pepsi dévoilera trois saveurs d’eau aromatisée ainsi que le Trop50, un jus d’orange affichant 50 % de calories en moins que ses concurrents.

Joël Perret ne dispose pas de la même force de frappe que les limonadiers yankees. Ce Français a créé la société Greensweet pour extraire les molécules sucrantes de la stevia, et les intégrer dans des produits transformés. Pensant qu’il s’agirait d’une formalité, l’entrepreneur a déposé une demande d’autorisation en 2006. Mais le premier avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments a refroidi ses ardeurs. A l’époque, l’organisme estimait que «le risque sanitaire de l’emploi de glycosides de steviol, extraits de Stevia rebaudiana, en tant qu’édulcorant, ne pouvait pas être précisément estimé». En septembre dernier, un deuxième avis autorise l’usage de l’un des composés de la stevia, le rébaudioside A, mais uniquement celui-là. «Pourquoi cet avis ne peut-il être étendu à l’ensemble des extraits de la stevia ?» interroge l’entrepreneur dont la société est en stand-by depuis deux ans. Las, il prévoit de collaborer avec l’agroalimentaire suisse, pays où l’usage de tous les glycosides de la plante est autorisé depuis septembre..."

 

Enjeux économiques link


Enormes évidemment.
Des pays s'y investissent totalement : Japon, Corée, Israël, tandis que d’autres commence à s'y intéresser : pays asiatiques, Chine, le nouveau Pandore, le Liban, la Suisse…
Les Etats-Unis et l’Europe «font la grimace», car évidemment, il y a beaucoup d’intérêts financiers en jeu et les sociétés concernées ne sont pas prêtes.
Seul, le Professeur belge Geuns étudie à l’Université de Louvain le dossier d’agrément au sein de Communauté européenne. Nos centres de recherches français n’ont pas officiellement de programmes de recherches sur la stévia, même si en réalité tout le monde se prépare à cette révolution, que les grosses multinationales s'efforcent de retarder...

...

 



Publié dans Bien-Etre Santé

Commenter cet article