j'ai peur de réussir

Publié le par MagdaRita



«Le succès est là pour ceux qui n'ont pas peur de le cueillir.»
Monique Corriveau

Il y a tant à penser concernant cette simple phrase !
Comment et combien de fois faudra-t-il nous dire que nous pouvons tout créer, dès l'instant où nous dépassons notre peur..

Mais je n'ai pas peur, me direz-vous.

Puisque tu n'as pas peur, cher enfant,
- Pourquoi t'occupes-tu de ta famille, tes amis, ton travail , tellement, tellement..
- Pourquoi, dès qu'un ami, membre de ta famille ou ton patron t'appelle parce qu'il a besoi de toi, voles-tu à son secours,
- Pourquoi, lorsque tu as la possibilité de t'arrêter un peu pour souffler, préfères-tu accepter une invitation qui ne te réjouis pas tout à fait ,
- Pourquoi as-tu besoin de te gaver de télé jusqu'à épuisement, ou manger un truc sans satisfaction...

- Pourquoi, en soirée tes amis comptent sur toi, car, tu parles tu t'amuses, tu ris, et tout le monde apprécie ton enthousiasme...
- Pourquoi ces mêmes amis, à qui quelque fois tu voudrais dire que tu souffres, n'entendent pas..
- Pourquoi, dis,  pourquoi ??

Parce que chaque fois que tu t'occupes des autres, tu te tiens éloigné de tes propres besoins,
parce que si tu t"arrêtais de gesticuler tu pourrais entendre une plainte venir du plus profond de toi-même... une petite voix qui n'en peut plus de crier sa solitude..
"Je suis lààààààà. Arrête-toi un instant et écoute moi, écoute toi.. Prends la peine de lâcher les liens qui t'enferment , tire sur chaque petit noeud que tu as noué très serré et qui retient tes certitudes, ta carapace, tes armures, tes masques.

Et il y en a des masques superposés, cher enfant !!
Les masques que tu présentes à tes amis, ta famille, tes collègues afin d'être toujours conforme à ce qu'ils attendent de toi. 

Tu cours à côté de ta vie. La seule que tu es venue expérimenter sur cette belle terre.

Cher enfant, cesse d'être cet autre toi-même. . . Apprends à dire NON.

Tu verras comment, malgré ton refus, certaines personnes vont répéter la question et insister pour te faire changer d'avis. D'autres n'entendront même pas que tu as dit non.
Parce que ton refus est impensable et déstabilisant, tes amis, ta famille, tes collègues te demanderont de te justifier..

Apprends à dire non fermement avec le sourire, sans te justifier. Pourquoi te crois tu obligé de  prouver que tu n'es pas coupable ?

Dès l'instant, où tu auras commencé à dire non merci... tu  entreras dans l'ère du JE SUIS.
Chaque fois que tu diras non, je ne le souhaite pas, un masque tombera.
Chaque fois que tu diras oui, je prends du temps pour moi, une carapace cèdera.
C'est un exercice passionnant que de défaire petit à petit ce fatras de trucs et de machins que tu t'es collés tout autour pour te protéger, te défendre, pour te tromper toi-même.
Attends-toi à ce qu'on te boude, à ce qu'on t'invite de moins en moins, à ce qu'on te critique..
Tu penses peut-être que tout cela va t'ébranler ??? Que nenni ! Tu seras surpris de voir à quel point tu te sentiras plus fort de jour en jour. Ta force viendra de l'intérieur. Elle s'exprimera sous forme d' une lumière rayonnante qui transparaîtra à travers toi.

Tu penses que tu te couperas de tous ?  Que nenni ! Parmi les gens qui t'aiment, certains accueilleront ta vraie nature et te voueront un intérêt qu'ils ne t'avaient pas accordé jusqu'à lors.

- Ceux qui t'appelaient sans cesse ne t'appelleront plus et tu remarqueras qu'ils ont déjà trouvé une autre personne pour te remplacer à leur chevet. Cela te permettra de garder ton énergie pour toi-même et tes projets personnels.
Car, grande nouveauté, Tu commences à laisser venir dans ta tête  des idées te concernant. C'est tellement exaltant car ta Vraie Vie commence.
Et te voilà confrontée à faire des choix, à prendre de grandes décisions pour toi. Comme :

- décider enfin à te séparer
- décider enfin à déménager
- décider enfin à changer de travail
- décider enfin à créer ta propre entreprise
- décider à vivre en couple
- décider à t'expatrier
- décider à dormir un peu plus longtemps le matin, 

Comment trouver la force de franchir ce pas. En SOI -

Je vais te permettre de retrouver, enfoui au plus profond de ta boite à souvenir, l'énergie que tu iras chercher avant de franchir tout challenge que l'Univers t'offre.

Souviens-toi !  Tu es un BB de moins de deux ans.. Aidé de tes parents,  tu acceptes de te tenir en position verticale - Grande nouveauté car jusqu'à ce jour, tu ne connaissais que l'horizontalité.. d'ailleurs, tu étais très fier de pouvoir te déplacer à toute vitesse et à 4 pattes dans ton espace-maison.  .. Mais un jour, on te demande de réussir en quelques heures ce que les hommes préhistoriques ont mis des lustres à faire : te redresser et  te tenir debout, les doigts biens accrochés à ceux de papa maman... c'est un sentiment incroyable qui t'a envahi. Tu as pris de la hauteur sur le monde environnant.
Tout s'accélère. Avec les jours qui passent tu prends de l'assurance, toujours éperdument agrippé à maman papa... Tu pressens aussi qu'il te faudra lâcher les doigts ... Ressens la peur qui s'est installée en toi à cette époque et reconnais la comme légitime... Heure après heure,  réconforté par les encouragements de tes parents,
tu as essayé de te lancer... mais, chaque fois... cette trouille au creux de l'estomac te faisait serrer serrer encore la main salvatrice.
Fais revivre en toi ce moment
de confiance extraordinaire où toi-BB,  tu as décidé, grâce à une formidable volonté de ne croire qu'en ta réussite, en lâchant prise...
 Rappelle toi les Hourra, les bravo, les larmes de joies,  rappelle toi  et sers t'en maintenant !

RAPPELLE TOI ET SERS T'EN MAINTENANT

Ton Moi Divin est là, qui te tient la main...    lâche prise  et tu entendras les Hourra... les bravo !!  et tu pourras laisser couler de belles larmes de joie..
magda

Magda-Rita


Merci de reproduire ce message dans sa totalité y compris ces quelques lignes
faisant référence au site
:
     www.ecoledesanges.com



Commenter cet article

Magda 18/02/2009 17:46

J'adore chanter..Quand j'étais petite je chantais à l'église avec la chorale. C'est ce qui me sauvait car mes parents me demandaient d' aller à la messe tous les dimanches.. C'est là que l'ai appris à chanter avec les Anges.. Puis le chant ne m'a pas quitté. Je chante tout le temps. Par la suite j'ai chanté  du Jazz dans certains bars, mais toujours avec les anges.. Je crois qu'Eux aussi aiment chanter même dans les bars...Tout ça pour te dire que ça m'arrive encore maintenant, lorsque je vois que ça chante dans certains endroits.. j'y vais.. et je n'écoute pas la petite voix sournoise qui me fait remarqué que ma voix n'est plus ce qu'elle a été, que ceci et cela... kssss, un claque à la p'tit voix et j'y vais tout de même..

Flo 17/02/2009 18:55

Merci Magda-Rita !Ce texte m'encourage beaucoup et tombe pile pour moi : je vais chanter ce soir à une jam vocale et même si ce n'est pas la première fois j'ai encore des peurs - mais je sais qu'on est sur terre pour exprimer ses talents ; alors je j'appelle les anges pour me soutenir et m'inspirer ce soir.Bravo pour ce blog !Flo.

JOELLE 17/02/2009 16:50

merci MAGDA_RITA et oui on ne s occupe pasassez de soi bisous

Wizzil 17/02/2009 13:59

la tête pendant 1 an...! houla je dois vraiment me préparer là

nadia 17/02/2009 11:46

Ce texte est un élan extraordinaire qui nous emmenène vers la lumière Nadia