LES GENS DU BOIS

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,
Je ne sais plus d'où me vient ce message, mais, qu'importe.. Voici Bob qui raconte avec une grande sensibilité l'histoire des Gens du Bois et plus particulièrement sa rencontre avec LULU.


" Il y a, aux portes de Paris, le bois de Vincennes.

On y rencontre des riverains qui sortent leur chien, des joggeurs qui entretiennent leur forme,des promeneurs qui viennent gôuter le calme et la beauté de cet océan de verdure,des dames qui gagnent leur vie,et les Gens du Bois.

Ceux-là habitent là. Ils y sont venus pour fuir la violence de la rue ou des
centres d'accueil, ou parce que les tentes du canal Saint-Martin étaient trop visibles ,ou pour se reconstruire après une vie qui les a laminés, parfois d'une façon rapide et brutale.

Certains sont issus de l'ADASS, et n'ont jamais pu sortir du cercle
infernal de la pauvreté et de la solitude qui a façonné leur vie.

J'ai découvert Lulu (j’ai changé son nom) il y a un an environ, en l' approchant avec la distance requise vis à vis de quelqu'un dont l'immense solitude n'aurait pas supporté un contact intrusif. Mais les rigueurs de cet hiver m'ont "obligé", ainsi que d'autres personnes, à aller vers lui pour proposer de l’aide.

Il était dans sa
cabane en toile, ouverte aux quatre vents, sans chauffage ni même plus de gaz dans son réchaud pour se faire à manger, malade et fatigué, à regarder la neige recouvrir les arbres.

Maintenant, Lulu a un poêle, une gazinière pour chauffer ses repas, et surtout Il n’est plus coupé du monde. Des gens passent le voir, lui apporte des objets dont il n’a parfois même pas besoin, mais il réalise qu’il y a des personnes pour qui il compte.

On lui a même fêté son
anniversaire, et les larmes dans ses yeux ont été notre plus beau cadeau.

Qui sait qu'il existe toute une vie dans ce Bois, faite d'histoires, et de poésie aussi. Car certains ont une sensiblité du regard vers la nature, dans laquelle ils vivent et dont ils sont tres proches, qui fait souvent défaut à ceux qui la traversent.

Et la solidarité aussi est revenue,contrairement au monde violent de la rue.

L' arrivée d'un jeune venu de province parce qu'il n'y a plus de travail chez lui et qui a planté sa tente, là dans la neige, pour avoir un lieu où dormir tout en faisant les démarches necessaires la journée, a suscité l'entre-aide chez certains. 

C'est tout un peuple qui existe là, à côté de nous ,caché au regard du monde, parce que d'une dignité et d'un courage qui nous bouleversent.


Des gens comme vous et moi se sont regroupés pour apporter une aide matérielle mais aussi une presence aux Gens du Bois, car ils n’ont pas tous eu accès à la lecture et ils ont parfois besoin qu’on leur lise les documents administratifs.

Une méchante rumeur court, qui dit que ceux-ci seront expulsés au printemps, probablement parce que leur présence a heurté la sensibilité exacerbée des habitants des communes aisées qui entourent le Bois.

Si vous souhaitez être utile, vous pouvez me contacter à cette adresse : bob.bonastre@free.fr

Je ferai suivre votre courrier aupres d’une association qui s’est montée pour coordonner cette aide, et selon les besoins.

Merci,du fond du cœur, Bob."

Je connais votre grand coeur et je sais que vous allez diffuser cet appel sur vos blogs

A ANGES VAILLANTS TOUT EST POSSIBLE


Publié dans EVENEMENTS

Commenter cet article

wizzil 22/01/2009 12:31

émotion... Magda