Etre végétarien sans carences

Publié le par MagdaRita



Etre végétarien sans carenceslink



Un régime sans viande ni poisson est aussi complet qu’un régime ordinaire.



"...Manger un maximum de fruits et de légumes tous les jours, c’est bon pour la santé. On le sait. Mais est-ce qu’on peut décider de franchir le cap et devenir 100% végétarien (ni viande ni poisson) sans conséquence pour la santé ? La réponse est oui, mais en faisant attention à son menu.

Quelles protéines ?
Les protéines d’origine animale n’ont pas d’équivalent dans le monde végétal – même le soja ne peut pas les remplacer. On dit, en effet, que ces protéines sont de “bonne valeur biologique” car elles contiennent tous les acides aminés dont l’organisme a besoin pour fabriquer et entretenir nos muscles, nos os, notre peau… Dans un régime végétarien, on peut toutefois “fabriquer” des protéines comparables en associant, au cours d’un même repas ou d’une même journée, des légumineuses (pois cassés, lentilles, fèves, haricots) avec des céréales (blé, riz, maïs, orge).

Les risques
Une fois réglée la question des protéines, “les risques de carences sont inexistants lors d’une alimentation végétarienne bien conduite”, selon Fernand Lamisse, professeur de nutrition émérite à l’université de Tours. Bien que le fer d’origine animale soit plus facile à absorber, ce sel minéral se trouve aussi dans les végétaux et dans les œufs. Pour mieux l’assimiler, il suffit de manger des aliments riches en vitamine C (les agrumes, mais aussi les choux ou les brocolis)..."

Publié dans Bien-Etre Santé

Commenter cet article