Les dragons reviennent !!

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,
J'ai agrémenté cette très passionnante canalisation de Simon Lecler par de merveilleux dragons. Prenez la peine d'intégrer ces informations et repartez avec votre dragon.

Au moyen âge, on pensait que l'éclipe du soleil était dûe au dragon qui,
se déployant  devant le soleil,
en prenait toute la force.
© magda





Bonjour,

Voici la dernière canalisation du Collectif Ashtar, par Simon Leclerc

Il nous parle du "feu" en nous, qui possède aussi sa dualité, liée à la matérialité de ce monde. Le feu est lumineux ET destructeur :
"Le feu en soi n’est pas un élément à proscrire de la Création, au contraire. C’est un élément très puissant dans la tridimensionnalité, car il permet l’évolution et la transformation de la vie."

"Dès qu’un Être juge un aspect du feu, il juge tout le feu, même celui qui lui permet de construire sa vie, de lui donner la force de l’orienter comme il le souhaite. "
L'amour et le non-jugement se révèlent être des clés pour harmoniser les éléments de la dualité en nous. Il n'y a rien à proscrire, et tout à inclure :
"L’évolution ne consiste pas à se séparer des aspects de soi plus lourds, mais plutôt à les éclairer. Comment les éclairer? En les accueillant, en les observant et en les aimant."

"dès qu’un Être juge un aspect de lui, il le magnétise à l’extérieur et cet élément reviendra le hanter par la suite. "
jouissons-nous! Nos anciens dragons reviennent, mais pour le meilleur :
"Et maintenant, ces gardiens du feu reviennent dans l’aura de votre planète"


Bonne lecture
Avec Amour.
Avi


Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!

Merci Avi, pour ces belles explications
La conquête du feu intérieur

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 20 décembre 2008 par Simon Leclerc

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous aimerions prendre un temps avec vous pour vous entretenir d’un sujet mal compris de votre monde, mais qui pourtant fait partie de votre vie de façon quasi permanente. Il s’agit de l’énergie du feu, un thème quelque peu «brûlant», mais combien intime à votre vie quotidienne.

Lorsque les humains observent la fréquence vibratoire de l’Être divin en eux, ils ont l’impression que plusieurs aspects d’eux ne sont pas en résonance avec cet aspect divin. Ils interprètent alors qu’il leur faut se séparer des aspects moins vivants d’eux-mêmes pour se présenter à la porte du Nouveau Monde, devant leur Âme divine, épuré de tout ce qui ne fait pas sens pour eux.

Certes, nous proposons aux Êtres de s’épurer. Nous ne disons pas de ne pas faire de travail sur soi. Il est essentiel que les Êtres se questionnent. Mais le questionnement ne doit pas conduire les Êtres à renoncer à des aspects d’eux-mêmes pour en favoriser d’autres, au contraire. Il s’agit plutôt d’observer de façon très objective les aspects de soi qui ont été mis de côté, jugés et interprétés, pour mieux les éclairer. Quels sont ces aspects?

Puisque la présence de ces aspects crée des contractions et des limitations chez l’Être, il a naturellement l’impression qu’il lui faut s’en séparer pour s’alléger. Mais il s’agit ici d’une erreur de calcul, puisque la réalité est exactement l’inverse. Ces éléments limitent l’Être précisément parce qu’il cherche à s’en séparer. Dès qu’il choisit de les éclairer, sa réalité se modifie. C’est là toute la nuance de notre propos.

L’évolution ne consiste pas à se séparer des aspects de soi plus lourds, mais plutôt à les éclairer. Comment les éclairer? En les accueillant, en les observant et en les aimant. Cela ne veut pas dire qu’il faut devenir totalement UN avec ses ombres, mais les éléments plus ombrageux en soi doivent être éclairés par la lumière en soi. Et pour être éclairés, ils doivent être observés, reconnus et aimés pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils devraient être.

Nous ne proposons pas aux Êtres d’aimer leur colère au point de ne devenir que colère. Mais lorsque celle-ci se présente, si l’Être se juge de l’expérimenter en se disant: «puisque les grands Maîtres ne sont jamais en colère – ce qui, soit dit en passant, est une interprétation incorrecte – si je veux devenir Maître, je dois renoncer à ma colère». Voilà qu’il néglige un aspect de feu fondamental en lui.


Reconquérir le feu

Le feu est vraiment un élément à reconquérir pour plusieurs humains, parce qu’il a été grandement jugé sur Terre. Cet énoncé est encore plus vrai chez les Travailleurs de Lumière, de par leur état de conscience plus large qui les amène à ressentir intensément les mondes d’amour et de lumière qui les entourent. Ils jugent ainsi la colère qu’ils considèrent être à l’origine des conflits mondiaux, des guerres et des souffrances humaines, et veulent alors s’en séparer.

Chers Travailleurs de Lumière, le feu en vous est fragilisé parce que vous l’avez jugé. Ce feu est l’élément qui vous permet de transformer votre vie avec force, car il génère en vous l’énergie nécessaire pour donner la vie à la matière et à vos rêves. Si vous jugez l’aspect destructeur du feu, vous jugez aussi son aspect transformateur lumineux.

Vous voilà maintenant rendu à l’étape de reconquérir ce feu intérieur, parce que votre évolution terrestre est directement liée au retour équilibré de cet élément. Tout ne dépend pas du feu ici, mais il faut comprendre que l’ensemble des éléments est nécessaire à la transformation de votre monde. Puisque le feu est actuellement le plus carencé d’entre eux sur votre planète, il est donc naturel que ce soit celui à reconquérir en priorité.

S’il n’y avait qu’un seul thème à vous proposer en cette période de fin de cycle terrestre, ce serait celui-ci «la conquête de votre feu intérieur». Ce feu, il existe déjà au niveau subtil en vous. Il a été très puissant dans d’autres incarnations, mais constatez que dans cette vie, ce n’est pas un élément qui caractérise la plupart d’entre vous. Les Travailleurs de Lumière ne sont pas perçus comme étant des Êtres parfois colériques, incisifs et très directs, possédant beaucoup de feu. Ces éléments ne sont pas leurs caractéristiques principales.


Les envahisseurs

Chers Êtres d’amour, ce qui est intéressant de constater ici c’est que si ces éléments ne sont pas les plus présents en vous en ce moment, c’est parce qu’ils le sont à un niveau plus subtil. Ils sont ce que vous considérez être «vos envahisseurs extérieurs», ces énergies qui semblent vous limiter et vous empêcher d’aller de l’avant dans votre vie. Ces éléments sont des représentations extérieures de ce feu intérieur que vous avez jugé.

Voilà qui pourrait vous surprendre, mais dès qu’un Être juge un aspect de lui, il le magnétise à l’extérieur et cet élément reviendra le hanter par la suite. D’abord, il aura l’impression de ne pas le porter en lui. Il se dira que l’Être devant lui, qui semble colérique, ne lui ressemble pas puisque lui est de nature pacifique et calme. Mais s’il choisit d’être pacifique et calme parce que la colère est selon lui non lumineuse (dualité), voilà qu’il magnétisera la colère à l’extérieur. C’est un aspect de lui qui cherchera à revenir à la maison (soi). Lorsque cet aspect sera compris, aimé et accueilli, l’Être cessera de le magnétiser à l’extérieur et le calme intérieur (et extérieur) reviendra.

Vous avez tous déjà expérimenté dans cette vie le feu en vous: un feu de transformation où tout à coup, il vous fallait utiliser toutes vos ressources intérieures, votre puissance et votre conviction pour modifier un élément de votre vie. Prenez un moment maintenant pour reconnecter avec l’une de vos expériences passées où vous avez utilisé votre feu intérieur et imprimez la sensation vécue en vous.

(Pause)

Et maintenant, lorsque le feu se représente, il y a une hésitation, une crainte, parce que tout à coup, vous vous dites: «voilà, le feu n’est pas très spirituel, il ne correspond pas à un élément divin, c’est un élément de destruction alors que les Êtres sont en construction». Peut-être. Mais en même temps, vous savez très bien que lorsque le feu traverse vos champs de récoltes, ces dernières sont encore plus abondantes par la suite. Le feu n’a pas que l’effet de détruire. Il a aussi l’effet de reconstruire, de permettre à la vie de renaître.

Le feu en soi n’est pas un élément à proscrire de la Création, au contraire. C’est un élément très puissant dans la tridimensionnalité, car il permet l’évolution et la transformation de la vie.


Le feu subtil

Dans les mondes plus subtils, le feu est très lumineux et ne brûle pas. Il est même tiède. Dans les hautes fréquences vibratoires, le feu n’a pas besoin de brûler puisqu’il est pure lumière. Mais lorsqu’il abaisse sa fréquence pour entrer dans la tridimensionnalité, il devient alors à la fois lumière et destruction. C’est un feu qui s’est polarisé parce que la matière imposait la polarisation. Ce n’est pas que le feu soit destructeur de par sa nature, mais dans la matière, il est devenu à la fois lumière et destruction parce qu’il a pris cette polarité afin d’accompagner les humains dans la dualité. Et, une fois dans la dualité, vous avez jugé la portion brûlante du feu et avez glorifié sa partie lumineuse. Mais il s’agit de la même énergie, polarisée en deux aspects différents.


Constatez ici que le feu n’a pas que l’effet de détruire. Il a surtout l’effet de donner aux Êtres la force de dépasser leurs limites. Dans la matière, l’aspect jugé du feu va maintenant chercher à se manifester, à se déployer, pour que chacun puisse honorer son Être et retrouver son équilibre lumière – feu intérieur. Ce feu permettra à chacun de se déployer dans son mouvement individuel, lui donnera la force de dépasser ses limites et l’invitera à transformer concrètement sa vie.

Les Maîtres du feu

Qui sont les Maîtres du feu, chers Êtres? Ce sont vos amis les Dragons. Ces énergies ont été évacuées de votre planète parce que collectivement, les humains ont jugé la polarité destructrice du feu. Ce faisant, ils ont jugé les gardiens du feu et les ont invités à quitter le plan terrestre. Par amour pour les humains et par respect pour la vie, l’énergie des Dragons a quitté votre plan terrestre il y a de cela plusieurs milliers d’années. Et maintenant, ces gardiens du feu reviennent dans l’aura de votre planète. Dans la période actuelle, le feu des Dragons sera de plus en plus présent et ceci sera particulièrement vrai pour les Travailleurs de Lumière.

Chers humains incarnés, sachez que plusieurs d’entre vous ont récemment été associés à un guide Dragon pour faciliter l’intégration de l’élément feu en vous. Si vous vous questionnez à savoir si vous faites partie de cette liste, observez simplement l’enthousiasme intérieur que vous ressentez en ce moment lisant ces mots et vous saurez si cela s’applique à vous. Vous pouvez aussi le demander intérieurement afin d’établir un lien conscient avec eux. Vous serez alors mis en relation directe avec l’un d’entre eux.

La réalité des Dragons ne correspond pas à votre mythologie qui suggère qu’ils brûlent tout sur leur passage. Ils ont un respect absolument total pour la vie. Mais si un Être tente de dépasser leurs limites, voilà qu’ils présenteront leur feu pour imposer le respect.

Les Dragons sont des Êtres très amoureux que vous connaissez déjà au niveau cellulaire. Ils sont joueurs et très rieurs. Vous pouvez leur parler sans craindre qu’ils ne s’offusquent. Ils ont une énergie enveloppante, mais aussi directive - non pas dans le sens qu’ils disent aux Êtres quoi faire, mais ils les stimulent à diriger leur vie. En d’autres termes, ils nourrissent le Maître en chacun et ne se laissent pas influencer par l’état de victime parfois chéri par certains humains.


Ce sont des alliés énergétiques.


Si vous tentez de convaincre les Dragons

que vous n’êtes pas en mesure de faire ceci ou cela,

ils ne vont pas être bernés,

car ils savent qui vous êtes.

Vous pouvez tenter de vous convaincre

vous-même qu’un obstacle est insurmontable,

mais nous préférons vous prévenir tout de suite

que vous ne pourrez duper

les Dragons.


Construire ou détruire

Rappelez-vous qu’à la base, le feu stimule la créativité en chacun. Il est la Lumière de vie de l’Univers. C’est pour accompagner les humains dans la dualité qu’il s’est polarisé en lumière et en destruction.

Si un Être utilise un marteau pour construire une demeure, il peut aussi s’en servir pour la détruire. S’il n’observe que la capacité de destruction du marteau, il pourrait être tenté de se priver de cet outil pour construire sa maison en se disant: «puisqu’un marteau peut détruire, je préfère m’en passer». Et si l’Être juge la capacité de destruction du marteau, il ne pourra apprécier sa capacité de construction.

Dès qu’un Être juge un aspect du feu, il juge tout le feu, même celui qui lui permet de construire sa vie, de lui donner la force de l’orienter comme il le souhaite.

Plusieurs Êtres jugent les humains qu’ils considèrent être trop brusques les uns envers les autres, qu’ils considèrent manquer de finesse, de gentillesse et de bonté. Pour compenser cela, ils se disent que tout ce qui n’est pas gentillesse, bonté et douceur en eux ne fera pas partie de leur vie.

Il est certes naturel de s’entourer d’Êtres aimants et de s’éloigner de ceux plus violents, nous en convenons. Mais si ce choix est accompagné d’un jugement, cela devient moins intéressant.

Si un Être considère les conflits mondiaux et les voies de séparation entre les hommes comme étant indignes de la lumière de Dieu, il les polarise au niveau de l’ombre en les privant de son feu de transformation lumineux. Il observe alors devant lui une représentation extérieure de son feu intérieur qu’il considère être ombrageux parce qu’il peut détruire. Le feu peut détruire certes, mais il peut aussi construire.


La transformation

En jugeant certains aspects de ce feu, plusieurs Êtres se sont séparés de tous ses aspects, incluant ceux plus lumineux. Ce feu s’inscrit ici dans un thème essentiel plus vaste de conquête de l’équilibre intérieur. Il y a donc un feu à reconquérir ici, et votre ami Dragon est envoyé en ce moment pour vous aider à vous recentrer et à trouver la force requise en vous pour transformer votre vie comme vous le souhaitez.

Le feu est vraiment divin chers amis, il n’est pas le diable. Ce sont les humains qui ont décidé de polariser sa portion destructrice au niveau du diable, en imaginant une sorte d’enfer où les Êtres y brûlent à perpétuité. Quel est cet enfer, si ce n’est un aspect de la grande lumière du feu.

La polarité destructrice du feu a été tant et tant jugée sur votre plan de conscience qu’elle a créé un conflit de séparation important. Les Êtres humains se sont emprisonnés en s’imaginant que tout ce qui était colère et destruction devait être banni de votre planète. Et c’est là le drame, puisque ces éléments ne cherchent pas à être bannis, mais plutôt à retrouver leur équilibre, à être aimés et ramenés au niveau de votre cœur sacré. Voilà donc une invitation à retrouver l’équilibre en vou
s, chers amis.

Vous n’avez pas «à faire» chers amis. Nous vous invitons plutôt «à être». Soyez qui vous êtes, dans la simplicité de votre cœur. Et si vous le choisissez, à partir de ce cœur sacré de votre Être, invitez votre ami Dragon à vous accompagner pour mieux vous retrouver vous-même. Vous ressentirez alors son énergie en vous et à vos côtés.


Nous vous saluons chers amis. Nous vous aimons et vous enveloppons tendrement de notre amour céleste.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

Source : http://www.psychologiedelame.com/message-20-12-08.html


Reçu le 20 décembre 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)
Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


Joyeux noël

Commenter cet article

wizzil 23/12/2008 22:06

J'avais déjà lu ce message, mais j'avoue qu'avec les images de dragons et ta belle mise en page, ça prend une autre dimension ! Bravo !Et dire qu'il y en a qui pensent que les dragons n'ont jamais existé...ahlalalala

MagdaRita 24/12/2008 13:38


merci chère wizzil pour tes encouragements. Je souhaite pour toi et ta famille un noël lumineux et la paix dans vos coeurs