MERCI à Cyber @cteurs

Publié le par MagdaRita


Bonjour les Zamis,
Grâce à Cyber @cteurs et aussi à nous tous qui avons signé et fait signer à nos copains
les pétitions, il semble que ... mais, prudence, car Edwige pourrait revenir
sous un faux nom : le fichier Mauricette...


Journal des bonnes nouvelles du 24/11/08

"Nos messages à l'Assemblée Nationale ne sont plus considérés comme du spam.

Assemblée Nationale
Délégation du bureau chargée de l'informatique et des nouvelles technologies

Monsieur,

Par courriel du 8 octobre dernier adressé à M. le Président de l'Assemblée Nationale, vous avez déploré que les messages envoyés depuis de le site de l'association Cyber @cteurs à des députés, à leur adresse électronique de l'Assemblée Nationale, ne parviennent jamais à leurs destinataires, car considérés comme du spam.

J'ai le plaisir de vous informer que la délégation du Bureau  chargée de l'informatique et des nouvelles technologies de l'Assemblée Nationale, que je préside, a décidé de lever le filtrage des courriels émanant de votre association, à condition que le volume de courriels -certaines semaines, plus de 40 000 courriles provenant de votre site ont été recensés- soit maitrisé et ne vienne pas saturer les messageries des députés, ce qui nuit à votre image et au travail de mes collègues.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de ma considération distinguée
Le président Rudy SALLES


Le fichier Edvige officiellement retiré mais pas encore remplacé

http://www.lesechos.fr/info/france/4800116-le-fichier-edvige-officiellement-retire-mais-pas-encore-remplace.htm
Décidé à la mi-septembre, le retrait du fichier de renseignement policier baptisé Edvige est désormais officiel, comme le réclamaient depuis des semaines plusieurs associations de défense des libertés. Ce « retrait », à distinguer d'une « abrogation », a un effet rétroactif, ce qui signifie que toutes les informations récoltées entre sa création et sa disparition sont censées disparaître, comme le demandaient les associations.

En revanche, le remplacement d'Edvige par un nouveau fichier, comme l'a annoncé Matignon, n'est pas encore effectif. Cette nouvelle version, qui exclura la récolte de données sensibles telles que la santé, la sexualité, ou les informations sur des personnalités et des mineurs dès 13 ans, est actuellement soumis à l'avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), avant de passer au Conseil d'Etat.
Dans l'attente de ce nouveau fichier, aucune donnée du type de celles jusqu'à présent collectées ne peut donc être répertoriée. Une situation délicate pour les policiers, qui doivent juridiquement stopper toute collecte en attendant le nouveau fichier.

Dans ce contexte, les opposants à Edvige craignent l'utilisation d'autres fichiers, notamment Cristina, classé secret défense. « On est dans un flou juridique, et ce flou ne profite jamais aux libertés », s'est inquiétée Helène Masse-Dessen, avocate du collectif « Non à Edvige ». La vigilance des associations reste donc à l'ordre du jour.


Alain
    ,__o     Alain UGUEN  Association Cyber @cteurs
 _-\_<,         votre souris @ du pouvoir
(*)/'(*)      http://www.cyberacteurs.org


Merci Alain, que les Anges t'accompagnent



Publié dans Mes coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article