Déjà vacciné ? comment s'en sortir (1)

Publié le

Bonjour les zamis,
 
En 2006, une amie, connaissant mes convictions personnelles sur les vaccins, (ce fut un des thèmes de mon engagement lors des législatives de juin 2007-car un ange peut aussi faire de la politique) m'a donné un livret rouge édité par les éditions Déjà en octobre 1999
titre : Déjà vacciné ? comment s'en sortir -

Allez ! je m 'lance !  je recopie texto..C'est un travail que je ferai en plusieurs étapes.

"Vous trouverez les modes de préparation et la posologie à mettre en place pour chaque type de vaccination, afin de retrouver santé et vitalité."

Les méthodes pour vous détoxiquer et retrouver votre immunité
Dr André Banos - Sylvie Simon

Préface du docteur Martine Gardénal

http://www.naturosante.com/rubriques/dossiers/martine_gardenal/link
(ce lien vous donnera quelques renseignement concernant cette femme engagée et les tracasseries qu'ell a vécues)

  "Depuis Pasteur, la France pratique une politique vaccinale intensive. L'étau se resserre chaque jour un peu plus, et la pression mise sur les gens par les médias avec chantage à la mort demeure et s'emplifie.

La disparition de la variole est sans doute imputable à la vaccination antivariolique, mais il faut toujours garder deux choses en tête :
- La nature a horreur du vide ;
- La disparition totale de tous les germes signifie la disparition totale de la vie.

  Dire : "un germe = un vaccin" est un mauvais choix. Parce que si l'on empêche un germe de s'exprimer spontanément, il va évoluer, s'adapter, se transformer. Une maladie d'un type nouveau va apparaître,

  Depuis plus de vingt ans que j'exerce la médecine, j'ai pu constater une très nette évolution des maladies et je m'interroge. Vacciner n'est pas un acte anodin. Il nécessite une information claire et précise et une grande réflexion avant de le pratiquer.

Quoi que l'on fasse après l'acte, un terrain vacciné n'est plus jamais comme avant. Malheureusement, l'obligation vaccinale existe en France. En tant que médecin, je ne  peux y faillir. Heureusement,
l'homéopathie nettoie les terrains et évite bien des complications. Mon maître mot est de protéger la vie dans les meilleures conditions, en prenant le moins de risques possibles.
Marie Cardinal, Présidente de la Société des médecins homéopathes spécialistes
Vice-présidente de la société française d'homéopathie.




à bientôt
Magda-Rita

Merci de reproduire ce message dans sa totalité y compris ces quelques lignes
en faisant référence au site
:
  
   http://www.ecoledesanges.over-blog.com




Publié dans Les Nouveaux enfants

Commenter cet article