Pensée de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié le


 

"Devant le même verre rempli à moitié, une personne dira qu’il est à moitié plein et l’autre qu’il est à moitié vide. Objectivement cela revient au même, mais pour un psychologue, cela révèle deux mentalités différentes.
- Si vous vous arrêtez sur le plein, vous vous épanouissez ;
- Si vous vous arrêtez sur le vide, vous vous mutilez.
C’est une loi magique. Quand un malade ne fait que penser à sa maladie, son état empire, parce que toute pensée négative travaille à la désagrégation. Qu’il pense à la santé, et il ira déjà mieux.

Bien sûr, il vous manque beaucoup de choses. Et si vous voulez qu’il vous en manque encore davantage, pensez à ce manque, à ce vide… Mais pensez que vous êtes un fils de Dieu, une fille de Dieu, et il s’ensuivra tellement d’améliorations ! En réalité, ce qui manque aux humains, ce n’est pas tellement des conditions matérielles avantageuses, mais plutôt une philosophie lumineuse et divine, seule capable de les arracher à leurs faiblesses et à leurs limitations."
Omraam Mikhaël Aïvanhov


Envoyé par : "Martin-Louge Evelyne" evelyne_martinlouge@yahoo.fr 




Bonjour les zamis,
J'aimerais vous donner un truc pour vous permettre de vous connecter chaque matin à l'abondance : Je visualise un gros gâteau la haut dans le ciel. Ce gâteau est succulent et très "riche".  Plusieurs parts sont coupées et je choisis avec délectation la plus grosse en remerciant Dieu.

Je me connecte à l'abondance infinie de l'Univers,
Merci Seigneur car tu pourvois à tous mes besoins.


Magda-Rita
ecoledesanges.over-blog.com







Publié dans Omraam M. Aivanhov dit

Commenter cet article