21 NOVEMBRE 2011 - L'état d'innocence

Publié le par MagdaRita

Bonjour les zamis,

En partage, ce très bel article écrit par Alain - Vous allez adorer !

Magda Rita

 

L'Etat d'innocence en rapport avec le 21/11/2012

 

Même si la notion de date peut déranger, nous pouvons considérer cette date comme un symbole qui marque l’avènement d’une volonté commune et humaine de vivre dans un monde différent. Ce qui se passe ici dépasse de loin toutes nos croyances et nos personnalités. Nous pouvons considérer cette date comme l’expression d’une aspiration humaine collective au changement. Au travers de la pureté de nos intentions, nous allons simplement célébrer et créer la partition dans laquelle nous souhaitons vivre. C’est un choix qui nous incombe maintenant. Par notre seule présence, au travers de l’innocence de nos intentions, nous sommes entendus. Ceci n’est pas un fantasme mais une réalité. Nous pouvons considérer cette date comme l’espace temporel pour signifier et ancrer nos choix dans la matière. L’essentiel est maintenant de signifier nos choix. Et je vous encourage de tout coeur à y participer.

Dans toute activité, il y a une technique et un état d'esprit. Les enfants ont une force de prière et de visualisation bien supérieure à celle des adultes car ils sont innocents.

Voici donc quelques extraits choisis pour mieux cerner la notion d'innocence

Les deux premiers sont issus de textes écrits par Jiddu Krishnamurti. Ils traitent tout deux de l’innocence en rapport avec l’émergence d’une nouvelle civilisation et avec l’espace de méditation.

La question « Comment retrouver son innocence ? » est issue d’une canalisation de Monique Mathieu qui date d’octobre 2011.

Ces différents extraits ont une double vocation. La première de nous aider à préparer individuellement l’avènement d’une nouvelle terre et la deuxième de mieux cerner l’état d’esprit nécessaire à la journée du mercredi 21 novembre 2012.

 

 1 – Innocence et civilisation (Jiddu Krishnamurti)

(…) Si vous percevez lucidement toutes ces structures sociales, ces schémas collectifs que nous appelons la civilisation – si vous pouvez comprendre tout cela et vous en dégager, abattre les murs de la société qui est la vôtre et vous en arracher, que vous soyez hindou, communiste ou chrétien, vous vous apercevrez alors qu’il naît en vous une confiance qui n’est pas polluée par ce sentiment d’arrogance. C’est la confiance de l’innocence. Elle est comme la confiance d’un enfant qui est si totalement innocent qu’il est prêt à tout essayer. C’est une confiance innocente qui fera éclore une nouvelle civilisation ; mais cette confiance-là ne peut voir le jour tant que vous restez prisonniers des schémas sociaux établis.(…)

 

2 – Innocence et méditation (Jiddu Krishnamurti)

(…) L'épanouissement de la méditation est espace et innocence. Il n'y a pas d'innocence sans espace. L’innocence n'est pas un état infantile : on peut être à la fois physiquement mûr et innocent. Mais le vaste espace qui accompagne l'amour ne peut pas se produire tant que le psychisme n'est pas libéré des nombreuses cicatrices de l'expérience. Ces cicatrices empêchent l'esprit d'être innocent. La méditation consiste à libérer l'esprit de la constante pression de l'expérience (…)

 

3 - Comment retrouver son innocence ? (Monique Mathieu)

« Par la joie, la joie simple. En essayant de ne pas trop mentaliser sa vie, ne pas trop l’intellectualiser, en essayant de vous satisfaire de tous les bonheurs qui vont sont offerts. D’avoir la conscience de tout ce que peut vous offrir les divers règnes. D’essayer de rentrer en harmonie avec ces divers règnes.

Pour retrouver votre innocence il faut vous extraire un petit peu de ce monde fou. Mais ce n’est pas facile pour vous les humains. Soyez dans la joie, soyez dans la paix, dans la sérénité. Et c’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Même de vous extraire de ce monde c’est plus facile que vous ne le pensez. Même si vous êtes dans les villes, même si autour de vous toute la vie bourdonne, s’agite, vous pouvez rentrer en vous-mêmes et demander à votre âme, à votre divinité, qu’elle vous parle.

Vous savez, votre âme, comme nous l’avions dit il y a quelque temps, pas nous, mais d’autres de nos frères, votre âme est comme votre maman, elle peut tout vous apporter, elle peut vous aider, elle peut vous aider, et votre divin, comme votre papa, il peut vous donner tellement d’amour et il peut vous rendre cette innocence. L’innocence ce n’est pas ce que vous pouviez concevoir, pour nous l’innocence c’est la beauté, c’est la fraicheur, c’est s’extraire de ce monde ou le respect, l’amour, la fraternité, la beauté, n’existent pratiquement plus.

Heureusement qu’elle existe encore chez beaucoup d’être sensibles, sensitifs, réceptifs mais si vous avez vraiment ce désir, cela vous sera offert. Et quand vous aurez intégré l’innocence les êtres viendront vers vous car vous rayonnerez quelque chose de particulier de très beau. On dit l’innocence des enfants, pourquoi, parce qu’un enfant n’a pas de mental, parce qu’un enfant ne calcul pas sauf certains qui sont des âmes un peu plus fourbes même s’ils sont enfants, mais l’enfant ne calcule pas, il croit. Tout pour lui est vérité. Lorsqu’il joue, il invente des personnages. Mais ces personnages pour lui sont vrais. Il s’invente des contes.

Alors inventez-vous des personnages de lumière qui vous entourent. Créer votre propre réalité dans la joie, dans la sagesse, dans la sérénité. Vous serez un petit peu à ce moment là à contre courant de la vie qui vous entoure, mais quelle importance. Il vaut mieux être dans la vérité, dans le courant lumineux, que dans le courant obscur. »

 

Fraternellement,

Alain

http://www.atlantide-research.com/139-l-etat-d-innocence

Publié dans EVENEMENTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article