Une autorisation venue d'en haut

Publié le par Magda Rita Maffezzoli

Bonjour les amis,

Hier,  mon amie L... et moi-même  bavardions tranquillement à la terrasse d'un café de Toronto (je suis en visite chez ma fille). Nous étions toute à notre joie de nous retrouver car cela faisait tout juste un an que L.. était venue me rendre visite dans l'Aude, où je vis.

Après avoir passé en revue de nombreux sujets nous en arrivâmes à entamer un sujet des plus passionnant : Les relations amoureuses,  Hors, L.. et moi sommes dans la même configuration. Moi, célibataire depuis 15 ans désireuse et prête à sortir de ma zone de confort,   mon amie L.. veuve depuis deux ans, idem. J'ajoute que L.. a un peu d'avance sur moi car son cœur bat, depuis peu, à l'unisson du cœur d'un monsieur pour lequel elle éprouve de beaux sentiments, partagés.

Bien entendu, je lui exprimai ma joie et lui posai des questions concernant la prochaine étape de cette relation naissante. Mon amie hésitait, trouvant mille excuses... mais ça ne collait pas !

Je finis par lui dire : Écoute, si tu as peur de te tromper, demande à G.. qui continue de veiller sur toi de la-haut, je suis certaine qu'il est, lui aussi, très heureux pour toi !

Justement non, me répondit mon amie, car il était fort jaloux sur terre - Je ne pense pas qu'il voie cela d'un très bon œil.

Chère L... c'est du passé, ton mari avait de tellement belles qualités de cœur que cette jalousie terrestre n'a plus aucune prise sur lui maintenant qu'il vit dans d'autres sphères. D'ailleurs, laisse-moi lui parler.

Sous les yeux amusés de L.. je m'adressai à G.. lui demandant d'envoyer un message explicite concernant sa position sur le sujet.

Sur ces entrefaites, deux jeunes gens s'étaient assis à la table voisine et l'un d'eux avait posé son téléphone sur une chaise entre nos deux tables. Au moment même, où L.. manifestait ses doutes quant à la possibilité du lâcher prise de son ex, le téléphone s'éclaira, lançant une jolie note musicale. Il était écrit, dans une écriture qui prenait tout l'espace de l'écran (fallait bien que nous puissions lire de l'endroit où nous étions)...

YOU

CAN

PLAY

Voilà le message d'un mari aimant autorisant son épouse à jouer aux jeux de la vie.

Magda Rita

 

Publié dans l'au dela

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marilou 02/08/2018 07:27

EXCELLENT !

Magda Rita Maffezzoli 02/08/2018 15:07

Haha, qu'est-ce que je m'amuse ! bisous Marilou